Quelles sont les étapes de la construction d’un abri ossature bois ?

106

Le bois est l’un des matériaux de construction les plus prisés en raison de son caractère écologique, de son prix relativement moins coûteux et de la solidité qu’il confère aux édifices.

C’est pour toutes ces raisons que pour la réalisation d’abris habitables, de nombreuses personnes optent de plus en plus pour l’utilisation du bois. Découvrez ici les différentes étapes de la construction d’un abri ossature bois.

Lire également : Les cours de bricolage à domicile, l’idée maligne pour refaire son intérieur ?

La réalisation du croquis

Pour réussir la construction d’un abri ossature bois, la toute première chose à faire est de réaliser un croquis. Cela est très important qu’il s’agisse de la mise en place d’un garage en kit ou de n’importe quel autre édifice.

En réalisant votre croquis, vous pourrez déjà définir les matériaux ainsi que la forme architecturale que vous aurez à utiliser pour la construction de votre abri ossature en bois.

Lire également : Quel produit utiliser pour décorer votre béton ?

L’élaboration de l’ossature en bois

Après avoir réalisé votre croquis, il va falloir vous rendre à présent dans l’atelier d’un artisan spécialisé dans les travaux sur bois pour l’élaboration de votre abri ossature bois.

Si vous aviez déjà fait au préalable le choix d’une essence de bois pour la construction de votre édifice, l’artisan vous aiderait à voir si le type de bois choisi est en adéquation avec la structure à mettre en place.

À titre illustratif, pour la construction d’un studio de jardin, il est préférable d’opter pour des essences les plus résistantes à l’instar des chênes.

Le gros œuvre

C’est la partie la plus délicate du travail. Elle rassemble les opérations telles que le terrassement, le montage des murs de l’abri, les travaux de charpenterie ainsi que la couverture. À ce niveau, la fondation doit être bien réalisée pour favoriser plus tard une bonne solidité de l’édifice.

Vu que les murs de l’abri doivent être également en bois en panneaux manu transportables, un travail minutieux doit être fait pour qu’il ne s’écroule pas lors du transport de l’abri ossature bois. Il en est de même pour la charpente dont l’assemblage est réalisé par utilisation des clous en acier.

L’isolation de l’abri ossature bois

Après avoir réalisé l’abri ossature bois, il est important de faire une isolation. À cet effet, il existe de nombreuses solutions.

En fonction de l’importance et des dimensions de l’abri réalisé, il sera possible d’opter par exemple pour une isolation de laine de bois ou carrément pour une double isolation en utilisant des fibres de bois. Quelle que soit la méthode utilisée, vous devrez vous assurer que l’ensemble de la construction reste bien étanche.

Le second œuvre

Le second œuvre prend en compte l’ensemble des travaux intérieurs, l’électricité, le chauffage, la pose de la menuiserie, le carrelage, la plomberie, etc.

Pour ce qui concerne les fermetures de l’ossature, vous pourrez par exemple opter pour des baies et portes coulissantes en bois, en PVC ou même en aluminium.

En discutant avec l’artisan qui s’occupe de la réalisation des travaux, trouvez le système de chauffage qui répond au type d’abris que vous construisez.

Une attention particulière doit être également accordée à l’installation électrique, à la plomberie, mais également à la décoration intérieure de l’abri ossature bois.