Quelle est la différence entre un parquet stratifié et un parquet flottant ?

229

Le revêtement de sol a pour vocation de protéger le plancher d’une habitation, mais également de renforcer son aspect esthétique. Il existe plusieurs matériaux susceptibles de répondre à ce besoin. L’un des plus appréciés est le parquet. Il peut être stratifié ou flottant, chacun avec ses spécificités. Vous vous demandez quel parquet conviendra le mieux pour le revêtement de votre sol ? Nous vous présentons ici les principaux points de différence entre un parquet stratifié et un parquet flottant.

Quelles sont les caractéristiques du parquet stratifié ?

Le parquet stratifié est un revêtement de sol qui imite relativement bien les différentes essences de bois. Il est essentiellement constitué de fibres de bois compressées, recouvertes d’une couche de résine protectrice. L’ensemble formé est recouvert d’une feuille de décor imitant le bois et est posé sur un panneau servant de support. Notons que contrairement au parquet massif, qui a des lames uniques, les lames du parquet stratifié ont généralement des motifs qui se répètent. Sa finition présente différentes textures de surface. Elles peuvent être lisses ou mises en relief.

A lire également : Où acheter des granulés de bois

Le parquet stratifié est disponible en une large variété de couleurs et convient pour tous les types de décoration. Il est aussi approprié pour toutes les pièces de la maison. De plus, ce type de parquet est très facile à entretenir. Un passage régulier de l’aspirateur ou du balai ainsi qu’un nettoyage à la serpillère suffisent pour conserver tout son éclat.

Contrairement au bois, il n’a pas besoin d’être verni ou traité. Le parquet stratifié, en raison de sa composition, est un matériau de revêtement très solide et durable. Il est résistant à l’usure, aux tâches et aux rayures. Il est réputé pour durer dans le temps sans perdre son esthétique. Notez toutefois que les matières synthétiques qui composent le parquet stratifié ne lui permettent pas d’intégrer les rayons des revêtements haut de gamme.

A lire en complément : Assurance Habitation Macif : notre avis en détail

pose revêtement parquet stratifié

Qu’est-ce qu’un parquet flottant ?

Le parquet flottant est une autre alternative au parquet traditionnel. Encore appelé parquet contrecollé, il s’agit d’un revêtement constitué d’une couche inférieure isolant du sol. Sur cette dernière, repose une couche intermédiaire en bois composite et une couche supérieure de faible épaisseur de bois noble. Le parquet contrecollé se pose grâce à un système d’emboîtement. Nul besoin d’outils d’assemblage pour le fixer au sol. Il est très facile à installer et à démonter en cas de déménagement. Il vous suffit de faire appel à des professionnels de la pose de parquet pour obtenir un rendu agréable.

Ce type de parquet résiste bien aux variations de température modérées. Il est également très résistant aux chocs. Il ne retient pas les tâches et résiste à l’usure dans le temps. Il est donc adapté pour les pièces à usage fréquent. Aussi, le parquet contrecollé est facile à entretenir et ne demande pas de soin particulier.

Son isolation du sol fera que vous ressentirez moins les températures très basses. Le parquet flottant est également un très bon isolant phonique. Il réduit considérablement les bruits d’impacts d’objets au sol.

Le coût de ces différents types de parquets

Le coût du parquet stratifié et du parquet flottant dépend de plusieurs facteurs. Tout d’abord, cela dépend de la présence ou non de bois. Le parquet stratifié ne contient pas de bois tandis que le parquet contrecollé possède une fine couche de bois noble. De ce fait, le premier coûte moins cher que le parquet flottant.

Aussi, notons qu’au niveau du parquet stratifié, le prix va dépendre de son épaisseur et du type de finition souhaité. Généralement, il coûte entre dix et trente euros par mètre carré. Il existe cependant des parquets stratifiés haut de gamme qui imitent les grains de bois et leurs veinures dans les moindres détails. Ces parquets sont donc plus chers.

En ce qui concerne les parquets flottants ou contrecollés, leur prix est essentiellement défini par la qualité du bois noble utilisé. Leur prix moyen varie entre trente et soixante euros par mètre carré pour les essences de bois courantes. Pour les essences plus rares, le prix peut aller jusqu’à cent euros par mètre carré de parquet flottant. Ce prix peut aussi varier en fonction du matériau utilisé pour la fabrication de la couche isolante. Toutefois, il est recommandé de vous renseigner auprès de plusieurs vendeurs pour trouver le meilleur rapport qualité-prix.

La solidité : un critère à ne pas négliger

La solidité est aussi un aspect très important à prendre en compte dans le choix de votre parquet. En effet, le parquet stratifié est constitué de fibres de bois compressées recouvertes d’une finition et est directement posé au sol. Il n’est pas protégé de l’humidité et peut se déformer ou devenir moins résistant avec le temps. Étant de fabrication industrielle, en cas de mauvaise répartition des fibres de bois, sa solidité sera affectée. Il en va de même en cas de mauvaise pose. Vous devez donc faire attention à la qualité du parquet stratifié et à sa pose pour garantir sa solidité.

Quant au parquet flottant, il est beaucoup plus solide. Les diverses couches dont il est constitué le rendent plus équilibré et donc plus résistant. Le fait que la partie esthétique du revêtement ne soit pas directement en contact avec le sol est aussi un avantage non négligeable. Ainsi, le parquet flottant ne risque pas de s’user avec le temps, car il n’est pas exposé à l’humidité. De plus, les bois nobles sont particulièrement réputés pour leur solidité. La présence de bois naturel va alors renforcer la résistance du parquet. Vous devrez tout de même apporter un minimum d’entretien au bois noble.

pose parquet flottant

Quel entretien sera nécessaire ?

Le parquet stratifié est très facile à entretenir. Pour que votre parquet soit toujours comme neuf, vous devez procéder à un nettoyage régulier. Balayez-le régulièrement ou passez l’aspirateur. En cas de nettoyage à l’eau, utilisez une serpillère bien essorée. Évitez cependant l’utilisation de produits chimiques agressifs. Ils détruiront progressivement la feuille de décor imitant le bois et votre parquet stratifié perdra au fur et à mesure son éclat. Il est également judicieux de ne pas installer un parquet stratifié dans une zone constamment exposée au soleil.

Le parquet flottant nécessite un peu plus d’entretien. Vous devez en effet prendre des précautions pour garder la fine couche de bois noble en bon état. En fonction de l’essence de bois utilisée, procédez à des soins spécifiques pour garder le bois neuf et esthétique. Utilisez les produits de nettoyage adaptés à l’essence de bois de votre parquet. Rappelons que les parquets flottants sont très sensibles aux températures très basses. Pour ce faire, gardez le niveau de chaleur et d’humidité de votre maison stable.