Que faut-il savoir sur l’estimation immobilière ?

113
L’immobilier est un secteur d’activité en pleine croissance qui nécessite une certaine expertise. Il consiste principalement à la vente ou à la location d’un bien immobilier. Par ailleurs, l’estimation immobilière est nécessaire avant toute opération. Elle permet essentiellement la fixation d’un prix adéquat pour votre patrimoine. Voici tout ce qu’il faut savoir sur l’estimation immobilière.

L’intérêt de l’estimation immobilière

L’estimation immobilière est une étape capitale dans un projet de vente. C’est l’une des premières phases d’une vente immobilière qui vous permet de définir le prix d’un bien en fonction des normes en vigueur. Cela évite une sous-évaluation de votre domaine au risque que vous ressortiez perdant aux cours des transactions. Actuellement, vous pouvez réaliser une estimation immobilière en ligne en étant dans le confort de votre maison.

Lire également : Ça vous plairait d'habiter dans un container habitable ?

Une estimation immobilière parfaite favorise l’adéquation du tarif pour l’acheteur, mais également pour le vendeur. Il doit être idéalement réalisé par des professionnels comme les agents immobiliers qui sont dotés de toute l’expertise requise.  De ce fait, vous suscitez l’intérêt des acquéreurs potentiels, ce qui accélère le processus de vente. Cette estimation reposera principalement sur l’état actuel du bien et sur les tendances immobilières. Cependant, la valeur d’un bien soumis aux exigences du temps et des années peuvent soit croître ou alors décroître. L’estimation immobilière vous permettra d’effectuer votre ventre immobilier à la période la plus idéale.

Les critères indispensables à l’estimation immobilière

L’estimation immobilière est indissociable d’une vente immobilière. Par ailleurs, plusieurs critères régissent l’initiation et la concrétisation d’une estimation immobilière. Chacun de ces critères est requis pour déterminer la valeur de votre bien. Il s’agit de :

A lire également : Investir à la montagne : comment s'y prendre ?

La lecture des documents

L’agent immobilier aura l’obligation d’étudier les plans du domaine avant toute estimation. Il doit absolument maîtriser les dimensions et la superficie de la surface habitable. Ce dernier vérifiera également votre permis de construire ainsi que vos actes de servitudes si nécessaire. Il sera ensuite question des charges financières. L’agent immobilier va traiter des informations sur les taxes d’habitation et les taxes foncières. Tous ces éléments sont très utiles au cours de l’estimation immobilière.

La réponse aux questions techniques

C’est la phase qui consistera à faire le diagnostic de votre maison. Vous serez soumis à des questions relatives à votre patrimoine immobilier. Ces questions porteront sur l’année de la confection du domaine, le type de bien ainsi que ses caractéristiques. Il est nécessaire que vous renseigniez l’argent immobilier sur la période des dernières rénovations éventuelles, l’efficacité des matériaux d’isolation, ainsi que l’état de votre chaudière. En cas de copropriété, l’agent immobilier pourrait réclamer une copie des derniers procès-verbaux de l’assemblée générale des copropriétaires en matière de charge annuelle. Tous ces renseignements sont indispensables pour l’estimation de votre bien.

La visite de la propriété

La visite de la propriété par l’agent immobilier est une étape capitale. Ce dernier pourra s’assurer de la conformité des documents transmis en vérifiant par exemple les dimensions. Il doit certifier que les différentes installations respectent les normes en vigueur. C’est l’étape ou l’agent immobilier relève les failles de votre bien et propose des travaux d’amélioration pour révéler tout le potentiel de votre propriété.

Études de l’environnement

Après la visite, l’analyse de l’environnement est primordiale afin d’appliquer un pourcentage de surcote ou de décote à votre propriété. Les facteurs influençant sont la localisation de la propriété, sa proximité au centre-ville, les transports, les commerces, les écoles. Par ailleurs, la décote est appliquée en cas de présence d’éléments pouvant nuire aux futurs propriétaires comme la nuisance sonore. L’absence de parking peut également engendrer une décote. Cette étape précédera la détermination du prix de vente par l’agent immobilier qui s’appuiera sur son expérience et son expertise.