Eviter les ponts thermiques : les différentes solutions

247

Les ponts thermiques sont ces points où s’échappe l’air chaud de l’intérieur de la maison et où s’infiltre l’air froid de l’extérieur. Ils sont en partie responsables de votre inconfort thermique et aussi de cette surconsommation en chauffage. Sachez qu’on peut très bien les éviter et il existe différentes solutions pour ceci.

A lire également : Comment trouver rapidement un plombier ?

Le pont thermique en quelques mots

On peut trouver des ponts thermiques à différents niveaux d’un bâtiment. Différentes origines peuvent créer un pont thermique et il peut se présenter sous forme d’une ligne ou d’une zone. Dans la plupart des cas, on retrouve un pont thermique :

  • Au niveau de la jonction de différents types de matériaux, notamment entre le mur et le toit ou encore le plancher le balcon. On parle de pont thermique intégré, car le pont thermique est considéré comme partie prenante à la structure du bâtiment lui-même,
  • Dans le mur. Ça se produit surtout quand l’assemblage des éléments constituant le mur n’est pas correctement fait,
  • Au niveau du percement en façade.

Pour détecter ces ponts thermiques, posez votre main sur le mur. S’il y a une zone froide, c’est qu’il peut s’agir d’un pont thermique. Pour le confirmer, le professionnel peut utiliser une caméra dotée d’une technologie de thermographie infrarouge.

A lire également : L’isolation industrielle des tuyaux est nécessaire

Supprimer les ponts thermiques

Même si certains ponts thermiques sont inévitables, il existe tout de même des solutions qui vont permettre de les limiter avec :

  • Les fenêtres à rupture de pont thermique : celles-ci sont dotées d’un profilé qui comprend des barrettes en plastique. Ces dernières vont créer la rupture du pont thermique entre deux parties de la fenêtre. Dans le cadre d’une rénovation, pensez donc à remplacer vos menuiseries en alu par des fenêtres à rupture de pont thermique,
  • Une isolation des murs par l’extérieur : certes, il s’agit d’une opération onéreuse, mais elle va assurer une isolation bien homogène,
  • La pose de rupteur de ponts thermiques à l’intérieur : si votre budget ne vous permet pas de procéder à une isolation par l’extérieur, vous pouvez opter pour la pose de ces boîtiers conçus dans un matériau isolant comme le polystyrène expansé ou la laine de roche. Dans le cadre d’une construction, on peut même directement installer des rupteurs de pont thermique dans le plancher.

Faire appel à des professionnels

Si vous voulez éviter au maximum ces ponts thermiques, la meilleure solution est de contacter des professionnels. Ils vont procéder à un audit énergétique pour détecter les ponts thermiques de votre logement et vous proposer et mettre en place les solutions les plus adaptées pour un confort optimal.