Quelles questions poser à votre agence immobilière ?

43

Certains futurs locataires ou acquéreurs préfèrent contacter directement le propriétaire du logement pour éviter les frais d’agence. Pourtant, les agents immobiliers sont les personnes les mieux placées pour vous donner les informations nécessaires avec efficacité et professionnalisme. Aussi, il vaut mieux être accompagné par un expert pour votre projet de vente ou de location de votre logement. Mais, quelles sont alors les questions à poser à votre agence immobilière ?

Les questions à poser à l’agent en charge de la vente ou de la location de votre bien

Il importe de demander les différents types de mandats pour avoir une idée de ce que vous pourrez faire ou non après. Pour votre projet immobilier à Bruxelles et ses alentours, vous devez savoir si vous êtes autorisés à contacter d’autres professionnels comme l’agence Noproblimmo, l’immobilier sur mesure pour vous accompagner. Vous devez demander si vous avez la possibilité de poster une annonce sur internet pour une vente ou une location entre particuliers.

A lire également : Assurance habitation : locataire ou propriétaire ?

Veillez à bien comprendre le système de calcul de la commission d’agence. Selon la loi, le barème des honoraires doit figurer dans l’agence immobilière, sur son site ou sur les portails d’annonces. Demandez si cette commission sera à votre charge ou à la charge du futur acquéreur ou locataire. D’autres questions doivent être posées comme : pouvez-vous mettre fin à votre mandat ? Êtes-vous obligés de prévenir l’agent si vous trouvez vous-même un acquéreur ? Voilà les principales questions nécessaires en cas de projet de vente ou de location, afin de savoir ce qu’il en est si vous avez l’intention d’acheter ou de louer un logement.

questions agence immobilière

A voir aussi : Quelles démarches entreprendre avant de trouver son constructeur à Vannes ?

Les questions à poser si vous souhaitez acheter ou louer un logement

Avant de visiter la maison, vous devez savoir le prix ou le loyer. Assurez-vous que cela correspond à votre budget. Demandez si c’est une maison neuve ou ancienne. La visite ne sera qu’une perte de temps si l’emplacement de la maison n’est pas pratique pour vous. N’oubliez pas de confirmer la surface de chaque pièce, des combles, des espaces extérieurs, des espaces habitables, etc. Il se peut qu’il y ait des travaux à prévoir. Ce qui risque de faire augmenter le prix d’achat ou le loyer. En cas de vente, pensez au montant de la taxe foncière. Il est conseillé de vérifier quelles sont les charges liées à la maison, particulièrement les dépenses d’énergie (eau, gaz et électricité).

Concernant les questions sur l’état de la maison, n’hésitez pas à vous informer par rapport à l’état des murs, des plafonds et des sols. Il en est de même pour les équipements de la maison et les équipements sanitaires. Il est important de savoir s’il y a eu des sinistres dernièrement comme des inondations, un incendie, des fuites d’eau, etc. Y a-t-il des éléments du logement qui sont soumis à une garantie ?

Les questions sur le quartier sont aussi indispensables, notamment concernant la sécurité. Optez pour les endroits calmes. Connaître la qualité du voisinage vous permet d’évaluer celle du bâtiment. Pour plus de praticité, assurez-vous que le quartier soit accessible par au moins un transport en commun. Est-il proche d’une école, d’un centre commercial, d’un hôpital et de toute forme de commodité, etc.