samedi, avril 10

Assurance habitation : locataire ou propriétaire ?

26
assurance habitation

Pour vivre en toute quiétude dans un logement, vous devez normalement souscrire une assurance habitation. Seulement, depuis quelques années, cette mesure est devenue optionnelle pour le propriétaire et obligatoire pour un locataire. Un changement qui est aujourd’hui au centre de nombreux débats entre ces deux parties. Pour en savoir un peu plus, parcourez attentivement ce mini-guide.

L’assurance habitation : optionnelle pour le propriétaire

Comme souligné précédemment, le propriétaire d’un logement en France n’est pas obligé de souscrire une assurance habitation s’il vit dans cette maison. Cependant, si ce dernier ne le fait pas, il sera soumis à certaines contraintes.

Lire également : Quelles démarches entreprendre avant de trouver son constructeur à Vannes ?

Si vous ne le faites pas, vous serez alors obligé en cas de dommages, de vous occuper des personnes situées à l’intérieur et à l’extérieur de votre habitation. En plus, vous devrez prendre en charge tous les dégâts matériels et immatériels qui auront lieu dans votre logement et aux alentours de celui-ci.

Toutefois, malgré la largesse de cette mesure, il faut dire qu’elle a des limites. En réalité, si le logement dudit propriétaire est une copropriété, celui-ci a l’obligation de souscrire une assurance habitation. Si ce dernier ne souhaite pas payer pour une formule d’assurance complète, il devra au moins prendre une assurance responsabilité civile.

A lire en complément : Quand souscrire une assurance habitation ?

Assurance habitation : obligatoire pour le locataire

Contrairement au propriétaire d’une maison, un locataire a l’obligation de souscrire une assurance habitation. Bien que le choix des formules ne soit pas imposé, celui-ci devra réaliser un tri judicieux afin d’opter pour de bonnes garanties.

Celles-ci lui permettront de protéger ses biens, le logement, sa personne et les personnes qui vivent aussi bien avec lui qu’aux alentours de son appartement. Découvrez ici, quelques cas spécifiques obligeant un locataire à choisir une formule d’assurance presque complète.

Lorsqu’il occupe un logement meublé

Si vous voulez louer un appartement meublé, sachez que vous devez à tout prix souscrire une assurance habitation. Mais, pour que cette opération vous soit vraiment profitable, vous devez choisir la bonne formule d’assurance.

Pour ce faire, les spécialistes de ce domaine vous recommandent alors d’opter pour une assurance habitation multirisque. Bien qu’elle vous revienne un peu cher, il faut dire que c’est un bon choix, car elle vous offrira des garanties très étendues.

En adoptant cette dernière, vous pourrez vivre dans votre maison sans aucune crainte, car en cas d’incendie, de catastrophe naturelle ou d’un cambriolage, vous bénéficierez d’une excellente couverture.

Lorsque vous vivez dans une copropriété

Tout comme un propriétaire, un locataire qui loge dans une copropriété se doit de souscrire une assurance habitation. Cette assurance habitation doit lui offrir les mêmes garanties que celle à laquelle son colocataire a souscrit.

Cependant, pour ce genre d’action, il est important de bien prendre son temps. Cela vous permettra d’opter pour un assureur compétent qui pratique les meilleurs prix en la matière. Par ailleurs, il sera également indispensable de vérifier que celui-ci est efficace, sérieux et flexible.

En somme, peu importe que vous soyez locataire ou propriétaire d’un logement, il est très important de souscrire une assurance habitation. Cependant, pour éviter d’être dupé, vous devez choisir la meilleure compagnie d’assurance qui intervient dans votre région.