Remplacement chaudière fioul : quelles aides et solutions possibles ?

295

À partir de juillet 2022, il ne sera plus possible d’installer une nouvelle chaudière au fioul dans les logements. De quoi envisager un changement de système de chauffage dès maintenant. Il existe plusieurs aides et solutions pour faire sa transition, on vous aide à y voir plus clair.

Quelles solutions de remplacement ? 

La hausse des prix de l’énergie et les mesures incitatives à changer de système de chauffage ont motivé de nombreux français à se renseigner sur les solutions possibles. C’est la demande que font de multiples propriétaires, remplacer sa chaudière fioul devient une priorité en matière de chauffage. Les chaudières au fioul seront bannies des nouveaux logements et des nouvelles installations à partir de juillet 2022. Concrètement, bien que si l’on possède une chaudière au fioul, il n’est pas obligatoire d’en changer, il sera impossible d’en installer une nouvelle à partir de juillet. Il sera toujours possible de l’entretenir, de s’approvisionner en combustible, ou de la faire réparer mais, lorsqu’elle sera défectueuse, il faudra basculer sur un nouveau système de chauffage. 

Lire également : MaPrimRénov’ Sérénité 2022 : nouvelle aide pour la rénovation de son logement

La pompe à chaleur 

Aujourd’hui, il existe deux solutions mises en avant par le gouvernement dans cette situation. Tout d’abord les fameuses pompes à chaleur, il en existe à aérothermie ou à géothermie. C’est-à-dire que soit elle va se servir de l’air pour réchauffer votre logement, soit de la terre, pour faire très simple. Les plus répandues sont les pompes à chaleur à aérothermie puisqu’elles sont plus simples à mettre en place. C’est une solution intéressante et de nombreux fabricants en proposent dans leur catalogue, comme Atlantic. Atlantic est une marque française née à La Roche sur Yon en Vendée. Elle propose des solutions thermiques innovantes grâce à ses équipes hautement qualifiées et motivées installées dans 10 sites industriels en France. 

Une chaudière à granulés de bois

La chaudière à granulés de bois est une autre solution moderne. Elle consomme deux fois moins qu’une chaudière au fioul et son coût est d’environ 22 700 €, mais tout comme les pompes à chaleur, on peut bénéficier d’aides financières jusqu’à 15 00 €. 

A lire aussi : Méthode de calcul du salaire brut en net

Les aides à la transition énergétique

Changer toute une installation de chauffage est évidemment coûteux, néanmoins comme on a pu le voir avec l’installation de la chaudière à granulés de bois, les aides étatiques permettent de bien amortir l’investissement. En plus, lorsque l’on passe d’un chauffage au fioul à ces nouveaux systèmes, les gains en matière de consommation d’énergie permettent d’amortir l’investissement encore plus vite. 

Pour changer votre chaudière, les aides disponibles sont MaPrimeRénov, le plus connu, le Certificat d’Économie d’Énergie, mais aussi les aides départementales ou régionales qui peuvent se cumuler avec la prime de l’état. Les aides peuvent varier selon les revenus fiscaux des propriétaires du logement, mais peuvent grimper rapidement. On peut espérer obtenir des aides à hauteur de 15 000 €. Cela dépendra de la situation du foyer, du changement du système de chauffage en question et des aides locales possibles. Pour cela, il faut se rapprocher des services départementaux ou régionaux pour obtenir toutes les informations nécessaires.