Poser un plafond tendu : tout ce qu’il faut savoir

74

Pour un coup de neuf à votre intérieur, vous pouvez envisager de remplacer votre plafond, surtout si celui-ci est abîmé. Pour cette rénovation, on peut penser aux plafonds tendus. Connaissez-vous ce faux plafond de qualité ? Pourquoi le choisir ? On vous apporte plus d’explications dans cet article.

A lire en complément : Qui appeler pour un dépannage de plomberie en Bourgogne-Franche-Comté ?

Un plafond tendu, kesako ?

On définit « plafond tendu » tout type de plafond conçu avec des matériaux thermo-extensibles. Les professionnels chargés de la rénovation de plafonds tendus peuvent également utiliser le terme « toile » pour désigner ce type de faux plafond. En effet, la toile s’élargit sous l’effet de la chaleur de par les propriétés des matériaux dans lesquels elle est fabriquée.

Le plafond tendu est bien un faux plafond. Comme son nom l’indique, ils doivent en général être fixés sur les murs avec un système d’accroche qui peut être visible ou invisible, ce qui n’est pas le cas des faux plafonds suspendus. Sa pose peut alors être envisagée dans le cadre de la rénovation.

Lire également : Que faut-il prendre en compte avant l'achat d'une maison à rénover !

Les types de plafonds tendus

Dans la collection des plafonds tendus, on a différents types. On a des modèles en PVC, en polyuréthane ou encore en tissu. Peu importe le matériau dans lequel il est fait, le plafond tendu a été conçu pour résister au feu et traités contre les UV. Vous avez compris : ce n’est pas un tissu classique qu’on utilise pour avoir du plafond tendu.

Sur le marché, vous allez trouver une infinité de plafonds tendus, différents des autres de par leurs couleurs, leurs motifs et leurs épaisseurs. Ce faux plafond convient à toutes les pièces et à toutes les décorations, mais il faut quand même trouver le modèle qui est plus en harmonie avec la pièce et sa décoration.

Les avantages de cette toile

Si de nombreuses personnes sont convaincues par le plafond tendu, c’est parce que :

  • Il est esthétique : il peut apporter une note d’élégance dans la pièce,
  • Il peut assurer l’isolation phonique : les matériaux dans lesquels il est fabriqué absorbent les bruits,
  • Il peut renforcer l’isolation thermique d’une pièce aussi, ce qui vous fera économiser de l’énergie.
  • Il est durable : contrairement à ce que l’on peut croire, le plafond tendu a une grande longévité et il peut vous accompagner sur plusieurs années.

La pose du plafond tendu

Pour installer ce faux plafond, les professionnels peuvent opter pour la pose à chaud ou la pose à froid. L’option idéale va dépendre du matériau du plafond tendu. Pour le modèle en PVC, on doit choisir la pose à chaud : c’est cette chaleur qui lui permet de se détendre. Pour le plafond tendu en polyester enduit, c’est la pose à froid qui convient le plus, car ce matériau ne supporte pas la chaleur.

Le plafond tendu est vendu aux alentours de 70 euros le mètre carré. Dans la plupart des cas, ce prix inclut la pose et les fournitures dont le professionnel a besoin pour l’installation. Même si vous êtes bricoleur et même si vous voulez faire des économies, il n’est pas très recommandé de faire soi-même la pose de son plafond tendu.