Comment utiliser un extincteur ?

1934

Un extincteur vous permet d’éteindre le feu en cas d’incendie. Il est recommandé d’en avoir un chez soi. Pour cela, il faudra maîtriser les notions d’usage de cet appareil. Alors, comment utiliser un extincteur ? Tout d’abord, nous allons vous donner les éléments de choix d’un bon extincteur, avant de vous renseigner sur son mode fonctionnement.

Les éléments de choix d’un bon extincteur

Tout d’abord, vous devez vous renseigner sur la classification des incendies. Mais également vous assurer que votre extincteur a la capacité nécessaire de pouvoir vous aider le moment venu. En général, les incendies domestiques entrent dans l’une des catégories suivantes :

A lire également : Bardage de bois pour murs extérieurs : astuces et techniques d'installation

  • Classe A : incendies alimentés par des combustibles solides comme le bois, le tissu et le papier,
  • Classe B : incendies nourris par des liquides inflammables tels que l’huile, le pétrole et l’essence,
  • Classe C : incendies provoqués ou alimentés par un câblage, des boîtes à fusibles et des appareils défectueux,
  • Classe K : incendies attisés par des huiles et graisses de cuisson animales ou végétales.

Les extincteurs domestiques de meilleure qualité sont généralement plus lourds, ce qui peut les rendre difficiles à manipuler. En dehors de l’aspect sécuritaire des extincteurs domestiques, FireStyle vous propose des extincteurs design et déco. Ils se distinguent par un style particulier et s’adaptent parfaitement à la décoration de votre maison.

Dans l’ensemble, les extincteurs sont classifiés selon le niveau d’incendie qu’ils ont la capacité de combattre. Les extincteurs domestiques polyvalents sont à usage multiple dans les classes A, B et C. Les extincteurs sans danger pour les incendies de classe K sont plus lourds et devront être achetés séparément.

A voir aussi : Fourmis dans la maison : que faire ?

comment utiliser un extincteur

Méthode d’usage d’un extincteur

L’usage d’un extincteur nécessite des connaissances préalables. Avant de combattre un incendie à l’aide d’un extincteur, rassurez-vous que l’alarme incendie est actionnée et que votre itinéraire d’évacuation est bien aménagé. Pour utiliser un extincteur de manière correcte, servez-vous de la technique PASS en 4 étapes :

  1. Tirez sur la goupille pour enlever le sceau de sécurité,
  2. Dirigez le tuyau vers la base du feu. Ne touchez pas le klaxon d’un extincteur au CO2, il est très froid et peut endommager la peau,
  3. Pressez la poignée afin de libérer l’agent extincteur,
  4. Balayez d’un côté à l’autre en visant la base du feu jusqu’à l’extinction.

En général, les petits incendies sont maîtrisés en toute sécurité. Toutefois, la lutte contre un incendie compliqué peut avoir des conséquences graves. Nous vous recommandons de combattre un incendie uniquement à ses débuts. Privilégiez votre sécurité et celle des autres avant toute intervention. En cas de moindre doute ou d’incertitude, évacuez immédiatement le bâtiment et appelez les pompiers.

Un extincteur est donc un appareil indispensable pour la sécurité de votre domicile en cas d’incendie. De ce fait, il faut savoir s’en servir en mettant en pratique la technique PASS. Mais, il est aussi important de savoir choisir un extincteur selon ses capacités. Pour y ajouter de l’esthétique sans toutefois vous éloigner de la qualité, essayez les extincteurs design déco. Vous pouvez lire aussi : déménager de France en Belgique : nos conseils.

Les différents types d’incendies et leur extinction spécifique

Il faut comprendre que chaque type d’incendie nécessite une méthode spécifique pour être éteint, et donc un type particulier d’extincteur. Les différents types d’incendie sont classés selon la catégorie du combustible impliqué dans l’incendie. En général, il existe cinq principales classes :

1. Les incendies de classe A : ce sont des incendies qui impliquent des matières solides telles que le bois, le papier, les tissus ou encore les plastiques. Pour éteindre ce genre d’incendie, utilisez un extincteur à eau pulvérisée ou à poudre polyvalente.

2. Les incendies de classe B : ces types d’incendie sont dus aux liquides inflammables comme l’alcool ou l’essence. L’utilisation recommandée ici serait celle du dioxyde de carbone (CO2) qui peut étouffer rapidement la flamme.

3. Les incendies de classe C : ils se produisent lorsqu’une source électrique est en cause. Il faut alors couper immédiatement l’électricité et utiliser un extincteur approprié pour éviter tout risque électrique.

4. Les incendies de classe D : ils surviennent lorsque des métaux ignifuges spécialisés tels que ceux utilisés dans les usines chimiques entrent en contact avec une source de chaleur intense. Un agent extincteur sec prometteur contre ces feux est souvent trouvé sous forme de sable sec.

5. Les incendies de classe K : leur occurrence a lieu principalement dans les cuisines commerciales où des huiles combustibles sont utilisées. Leur extinction est réalisée avec des extincteurs à poudre humide et agissant par réaction chimique.

Il faut savoir que chaque type d’incendie peut représenter un danger pour vous et pour les autres personnes dans votre environnement. En apprenant à connaître les différents types d’incendies et leur mode d’extinction approprié, vous êtes mieux équipé(e) pour faire face aux urgences imprévues qui peuvent se produire autour de vous.

Les erreurs à éviter lors de l’utilisation d’un extincteur

Lorsque vous êtes confronté à un incendie, utiliser un extincteur peut être une action décisive pour éviter qu’il ne s’aggrave. Vous devez éviter les conséquences graves.

La première erreur courante est de ne pas savoir comment utiliser l’extincteur correctement. Vous devez lire attentivement les instructions figurant sur l’étiquette avant même que le besoin d’utilisation se présente. Dans la panique, beaucoup font alors cette erreur en oubliant qu’un extincteur doit toujours être utilisé selon les indications du fabricant et ce sont ces indications, expliquées par des pictogrammes très simples, qui doivent guider votre geste.

Le manque d’entretien régulier des extincteurs représente aussi une autre source de problèmes évidents. Les agents extincteurs contenus dans ces appareils doivent normalement être maintenus sous pression afin d’être prêts à l’emploi en cas d’urgence. Si les contrôles préconisés par la réglementation locale ou nationale n’ont pas été réalisés depuis longtemps, il y a peu de chance pour que l’appareil fonctionne comme prévu s’il est nécessaire.

Autre erreur fréquente : tenter de combattre un incendie trop important pour votre extinction personnelle ! Les petits feux qui viennent juste de commencer représentent la meilleure occasion possible pour intervenir avec succès, mais dès lors que le feu montre des signaux inquiétants (fumée dense noire ou blanche notamment), mieux vaut appeler immédiatement les services professionnels compétents tout en essayant bien sûr d’avertir toutes les personnes encore ignorantes du danger imminent.

L’une des erreurs les plus dangereuses est de ne pas se tenir à une distance sécuritaire pendant l’utilisation. Les extincteurs projettent leur contenu sur le feu avec une grande force et peuvent créer des projections qui peuvent atteindre plusieurs mètres autour du point d’application. Cela peut entraîner des brûlures ou même causer un deuxième incendie si vous n’êtes pas suffisamment éloigné.

Tout utilisateur doit être conscient que manipuler un extincteur nécessite non seulement de la prudence, mais aussi de respecter certaines règles fondamentales pour assurer sa sécurité et celle des autres personnes présentes dans l’environnement immédiat.