Comment déclarer son médecin traitant à la CPAM ?

90

L’explication du médecin est un document qui doit être envoyé à votre compagnie d’assurance maladie. Le but de ce formulaire est de vous parler de votre choix du médecin traitant. La mise en œuvre du système coordonné et de la filière de traitement remonte à 2004 avec la loi sur la réforme de l’assurance maladie.

Le médecin traitant est responsable de votre suivi médical et vous guide tout au long de votre parcours de soins. En expliquant à un médecin traitant, vous respectez le parcours de soins coordonné. Dans ce contexte, vous bénéficierez d’un meilleur remboursement de vos frais de santé. Pour plus d’informations, consultez cette section.

Lire également : Pourquoi faire appel à un spécialiste du débarras ?

Le témoignage du médecin traitant n’est pas obligatoire, mais il est conseillé de le réaliser autant que possible. vous peut librement choisir médecin et le changer si vous le souhaitez (cliquez ici pour apprendre comment vous pouvez changer le médecin traitant).

Dans cet article, vous trouverez la valeur de la déclaration de choix du médecin traitant, le formulaire de téléchargement et le changement du médecin traitant.

A lire aussi : Louez un lift de déménagement et évitez les pires tracasseries

Résumé

Formulaire médecin traitant : comment expliquez-vous votre choix ?

1) Forme du médecin traitant : Cerfa n°12485*02

2) Explication médecin traitant en ligne avec votre carte vitale

Comment changer le médecin traitant ?

Pourquoi expliquer à un médecin traitant ? C’est bon pour quoi ?

Concernant la forme du médecin : Comment expliquez-vous votre choix ?

L’ explication du choix du médecin traitant peut être faite de deux façons différentes . Soit via un formulaire ou directement en ligne auprès de votre médecin.

1) Forme du médecin traitant : Cerfa n°12485*02

Afin d’expliquer à l’assurance maladie de votre choix du médecin traitant, vous devez remplir le formulaire Cerfa n° 12485*02. Ce formulaire peut être téléchargé ci-dessous. Vous pouvez également l’obtenir auprès de votre assurance-maladie primaire ou de votre médecin traitant.

Ce formulaire doit être rempli en collaboration avec votre médecin traitant. Télécharger le formulaire En fait, le choix d’un traitement approbation du médecin du médecin et du patient. Le formulaire est donc signé par les deux parties.

Pour remplir ce formulaire, vous pouvez utiliser une consultation ou passer par le secrétariat du cabinet du médecin.

Lorsque le formulaire est rempli :

  • Vous pouvez le transmettre à l’assurance maladie en vous rendant au fonds dont vous dépendez
  • Ou envoyez-le par la poste dans une enveloppe au tarif actuel

Pour trouver l’adresse de votre CPAM, rendez-vous sur https://www.ameli.fr/ . Si votre caisse n’est pas fournie, elle vous sera demandée à votre arrivée sur le site internet (code postal de votre lieu de résidence). Sélectionnez toutes les options Contactez-nous au bas de la page. Sélectionnez ensuite la section « Un sujet différent » et vous recevrez toutes les informations de votre commande.

2) Explication médecin traitant en ligne avec votre carte vitale

Vous pouvez également expliquer le choix de votre médecin traitant au cabinet du médecin. La déclaration est faite en ligne par le médecin avec votre consentement et sur présentation de votre carte vitale. Si vous l’avez perdu ou que cela fonctionne mal, vérifiez ce lien.

La déclaration est ainsi transférée directement à l’assurance maladie pour enregistrement. L’avantage est que vous n’avez pas besoin d’envoyer la déclaration par la poste ou d’aller à votre caisse d’assurance – maladie.

Comment changer le médecin traitant ?

Il est intéressant de noter que le choix du médecin est gratuit. Le médecin traitant peut être un omnipraticien ou un spécialiste. Il est conseillé de choisir celui qui vous connaît le mieux. Vous êtes libre de changer de médecin. Vous n’avez pas à justifier un changement au médecin traitant.

Si vous n’avez pas besoin d’aviser votre médecin traitant actuel, vous devez informer l’assurance maladie de ce changement. Pour ce faire, vous devez faire une nouvelle explication du choix du médecin traitant . Il s’agit de la même forme que lors de la présentation de la première déclaration. Cette explication doit donc être faite en collaboration avec le nouveau médecin traitant.

Si votre médecin cesse de travailler ou de bouger, vous devez choisir un nouveau médecin traitant et donc faire une nouvelle déclaration sur donner le choix du médecin traitant.

Pourquoi expliquer à un médecin traitant ? C’est bon pour quoi ?

L’ explication du médecin traitant vous permet de respecter le parcours de soins coordonné et ainsi bénéficier d’un meilleur remboursement lors de vos consultations médicales et d’un soin plus « personnel ». Cette déclaration sera faite en collaboration avec votre médecin traitant puis communiquée à l’assurance maladie.

Le médecin traitant joue un rôle central dans votre suivi médical. Il effectue les tâches suivantes :

  • Tenir votre dossier
  • médicalement Assurer un suivi coordonné et personnalisé en fonction de votre état de santé
  • Guide à l’intention des autres professionnels de la santé, selon les besoins, dans le cadre du parcours de soins coordonné
  • Préparation d’un protocole sur les soins à long terme des maladies et des maladies
  • Mettre en œuvre une prévention personnalisée (vaccinations, examens, conseils nutritionnels…) grâce à la connaissance de votre dossier

êtes libre d’expliquer au médecin traitant de votre choix. Les patients choisissent le plus souvent un médecin généraliste. Cependant, vous pouvez choisir n’importe quel médecin qui est inscrit auprès du Conseil du Décret. Vous

Déclarer un médecin traitant : Professionnels de la santé acceptés

  • un médecin généraliste
  • un spécialiste
  • un médecin libéral
  • un médecin hospitalier
  • médecin ambulancier
  • un médecin qui est employé dans un centre de santé

Trouver un médecin peut être plus compliqué que prévu . En effet, le témoignage du médecin traitant implique le consentement du patient et du médecin. En raison du manque de disponibilité, les médecins sont parfois contraints de refuser les demandes. Soyez prudent, mais un médecin ne peut pas vous refuser au motif que vous êtes un seul bénéficiaire des allocations de santé (toutes les déclarations).

Ce problème est exacerbé dans certaines régions connues sous le nom de « déserts médicaux ». Si vous avez de la difficulté à consulter un médecin traitant, vous pouvez communiquer avec le médiateur de votre assureur. Il est important de pouvoir identifier un médecin traitant de votre choix.

Parce que la déclaration d’un médecin traitant a également des conséquences sur le remboursement de l’assurance maladie . Sur le Être un parcours de soins coordonné garantit une meilleure gestion de vos coûts de santé. Cependant, si vous n’avez pas de médecin traitant, cela n’affectera pas les services que vous avez reçus pendant un arrêt de la maladie (plus d’informations).

Par exemple, pour des frais de consultation de 25 euros avec un médecin généraliste avec un contrat de secteur 1 :

  • Si le spécialiste est votre médecin traitant déclaré : vous suivez le parcours de soins coordonné. L’assurance maladie rembourse 70% du taux de consultation auquel nous facturons 1 euro pour la cotisation forfaitaire. Le remboursement s’élève donc à 16,50 euros.
  • Si vous n’avez pas de médecin traitant, explique que vous êtes en dehors de la voie de soins coordonnés. L’ assurance maladie vous remboursera 30% du prix de la consultation à laquelle nous partons pour le forfait frais 1 Euro. Le remboursement est donc de 6,50 euros.

Vous perdrez 40% de remboursement des frais de consultation s’il n’y a pas d’explication du choix du médecin traitant.

Il convient de noter que pour les enfants de moins de 16 ans, le remboursement ne sera pas réduit s’il n’y a aucune explication de la part d’un médecin traitant ou si le traitement n’est pas observé.

Crédit photo : © ronstik et Jonas Glaubitz/Fotolia

nous partons pour le forfait frais 1 Euro. Le remboursement est donc de 6,50 euros.

Vous perdrez 40% de remboursement des frais de consultation s’il n’y a pas d’explication du choix du médecin traitant.

Il convient de noter que pour les enfants de moins de 16 ans, le remboursement ne sera pas réduit s’il n’y a aucune explication de la part d’un médecin traitant ou si le traitement n’est pas observé.

Crédit photo : © ronstik et Jonas Glaubitz/Fotolia