Comment vider sa piscine ?

569

Vidanger une piscine n’est pas une opération très compliquée. Toutefois, il y a quelques précautions à prendre pour mener à bien cette opération. Découvrez ci-dessous comment bien vider votre piscine.

Pourquoi vider sa piscine ?

Plusieurs raisons peuvent vous pousser à vider l’eau de votre piscine.
Lorsque l’on revient dans une maison inoccupée pendant quelque temps, pur un retour de vacances, par exemple, il arrive que vous retrouviez l’eau de votre piscine trouble et moins claire qu’auparavant.
Cela peut avoir pour cause différents problèmes tels qu’un surplus de résidus, de bactéries ou de tartre qui se forme de temps à autre dans vos piscines.

A lire aussi : Piscine ou spa de nage : lequel choisir ?

Le problème du tartre entraine généralement, en plus d’une baisse de la transparence de l’eau, l’apparition d’une couche de calcaire sur les bords et au fond du bassin, ce qui en plus d’être très peu esthétique, est propice à la fixation des algues, qui vont avoir tendance à salir votre eau encore plus.

Il peut survenir aussi une trop forte concentration de métaux dans l’eau de votre bassin, notamment de cuir et de fer, ce qui causera un déséquilibre du PH de l’eau.

Lire également : Les équipements indispensables pour la piscine

La dernière raison qui peut vous demander de vider l’eau de votre piscine est l’utilisation trop fréquente de produits de nettoyage qui ont tendance à réduire l’efficacité du chlore et déséquilibrer l’eau à cause du nitrate et de divers éléments métalliques.

Vidanger sa piscine est très important dans ces cas, car ne pas le faire peut rendre la baignade nocive, voire dangereuse.
De plus, la plupart des problèmes cités viennent à s’aggraver avec le temps si aucun remplacement de l’eau n’est effectué.

Quand vider sa piscine ?

Tout un tas de facteurs entrent en compte quant à la fréquence de vidange des piscines privées.
Les piscines publiques, elles, doivent être vidées 2 fois par an, pour donner un ordre d’idée.

Bien sûr, une piscine privée étant bien moins fréquentée et traitée, peut n’être vidée que partiellement tous les ans. C’est ce qui est recommandé.

Une vidange partielle chaque année et intégral tout les 3 ou 4 ans.
Cela dit, cette recommandation exclue les problèmes traités dans la section précédente, à savoir une accumulation de tartre et une eau devenant trouble.

Quelles précautions avant de vidanger une piscine ?

Quand il s’agit de vider sa piscine, il faut veiller à ce que les travaux durent le moins longtemps possible, car la suppression de l’eau du bassin va créer un changement de pression qui pourrait conduire à une déformation des parois de votre bassin entrainant fissures, voire cassures pures et simples.
Parfois, cela entrainera ce qu’on appelle un liner, ou plutôt un décollement de ce dernier.
Le liner étant le revêtement qui assure l’étanchéité de votre bassin.

Si le but de la vidange est simplement de rééquilibrer l’eau ou de la nettoyer, laisser environ 20 à 50 centimètres d’eau au fond du bassin pour limiter la baisse de pression.

De plus, si vous avez des enfants ou des animaux, n’oubliez pas que la piscine, notamment creusée, peut être un piège dangereux une fois vidée.
Il faut donc faire attention à ne pas les laisser s’approcher trop près.
Sans oublier que le bord d’une piscine est généralement glissant, les adultes, y compris-vous-même doivent également faire attention à ne pas tomber, car une chute peut être fatale dans ce genre de situation.

Vider une piscine hors sol

vidanger piscine : la pompe

Pour vider votre bassin d’eau hors sol, vous pouvez utiliser un tuyau simple ou une pompe.

Vidange avec pompe

La vidange avec pompe est la méthode la plus rapide et la plus efficace pour évacuer de l’eau hors d’une piscine non enterrée. De plus, contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce n’est pas une solution très onéreuse. Par exemple, en cliquant ici, vous pouvez trouver une large gamme de pompes performantes à des prix abordables.

Pour vider entièrement votre piscine avec cet équipement, vous devez placer le tuyau au fond du bassin. Veillez à ce que la pompe soit bien scellée à votre tuyau d’évacuation. Ensuite, placez la seconde extrémité du tuyau au lieu d’évacuation que vous avez prévu et actionnez le dispositif. La quantité d’eau que vous pourrez vider à la seconde dépendra de la capacité de votre pompe.

Vidange avec tuyau

Vider une piscine hors sol avec un tuyau est une opération relativement simple. Tout d’abord, il vous faut évidemment vous munir d’un tuyau d’arrosage d’une longueur assez suffisante pour relier le fond du bassin au lieu d’évacuation prévu. Ensuite, aspirez l’air qui se trouve dans le tuyau jusqu’à ce que l’eau sorte. Une fois que cela est fait, vous n’avez plus qu’à attendre que l’eau soit complètement évacuée de votre bassin. Pour gagner plus de temps, vous pouvez utiliser plusieurs tuyaux simultanément.

Vider une piscine enterrée

Mal vider une piscine enterrée ou creusée peut causer des dommages. Par exemple, sa structure peut se fissurer sous la pression exercée par le terrain sur les parois. C’est également une opération très complexe. C’est pour cela que les piscines enterrées sont rarement vidangées. Mais s’il arrive que soyez dans l’obligation de le faire, alors vous pouvez éviter tout risque en activant la vanne d’évacuation des eaux usées et en évacuant l’eau par les bondes de fond.

Il est recommandé de laisser environ 30 cm d’eau dans le bassin, cela pour éviter d’abîmer le liner de la piscine.

Vidange de piscine, attention à la réglementation

La vidange des bassins d’eau privés est régie par une réglementation stricte. En effet, l’article R1331-2 interdit le déversement des eaux de vidange de piscine dans le tout-à-l’égout. Toutefois, vous pouvez bénéficier d’une dérogation si vous transmettez une demande à la mairie. Il est également proscrit d’évacuer l’eau d’un bassin directement dans la nature, car cette pratique pollue l’environnement. Par contre, si votre bassin est raccordé au réseau collectif d’eaux pluviales, vous pouvez y évacuer l’eau à condition que le dernier traitement au chlore date d’au moins quinze jours avant l’évacuation. Dans tous les cas, informez-vous bien auprès de votre mairie, car il peut aussi y avoir un débit maximum d’eau à ne pas dépasser.

Enfin, si vous décidez de vider votre bassin dans votre jardin, veillez à ce que ce dernier soit en capacité d’absorber toute l’eau chlorée. Dans le cas contraire, vous risquez des sanctions, surtout si des dégâts ont été causés au voisinage. En somme, pour bien vider sa piscine et éviter de créer des dommages à son voisinage, il y a quelques précautions à prendre. Pour bien réussir cette opération, il faut se munir d’équipements adéquats.

Cet article peut aussi vous intéresser : faut-il vider sa piscine l’hiver ?