Comment réaliser une douche à l’italienne ?

1716

La douche à l’italienne est toujours la grande tendance dans la salle de bain. Les personnes la choisissent également grâce de sa praticité en matière d’entretien. Nous allons vous montrer dans cet article les étapes à réaliser pour sa réalisation.

Lire également : Comment installer et entretenir efficacement un système de refroidissement adiabatique

Les éléments fondamentaux d’une douche à l’italienne

Le receveur, le système d’évacuation et la colonne de douche sont les éléments fondamentaux d’une douche à l’italienne.

A découvrir également : Quels avantages tirer de l'achat d’une porte d'entrée sur mesure ?

On vous propose deux solutions afin de réaliser le fond de votre douche à l’italienne. Vous pouvez choisir de confectionner vous-même une chape imperméable en béton de synthèse. Vous devrez y faire une pente de 1 à 3 cm par mètre. C’est pour assurer l’évacuation des eaux usées.

Pour être également sûr de la fiabilité de votre installation, le receveur doit être totalement hermétique. Néanmoins, cette solution est un peu difficile. En effet si vous ne vous sentiez pas capable de le faire, optez pour cette deuxième solution.

Vous n’avez qu’à acheter un receveur prêt à carreler. En général, il est déjà préconstruit avec la pente convenable. Avec ce type de receveur, votre tâche consistera juste à l’encastrer et puis le carreler.

Sachez que pour des travaux de rénovation, vous aurez peut-être un peu du mal à encastrer le receveur. On vous conseille alors d’acheter des receveurs extra plats. À savoir qu’ils n’ont pas besoin d’être carrelés.

Concernant le système d’évacuation, nous vous proposons encore deux résolutions. La première c’est d’opter pour le siphon, qu’il soit centré ou non. Il doit être relié au système d’évacuation des eaux usées. C’est pourquoi vous devrez lui trouver une place en dessous du receveur ou de la chape de douche.

Malheureusement, cela peut être des fois compliqué, voire inenvisageable, pour une installation dans un logement à l’étage. La seconde consiste à opter pour une évacuation par système de caniveau ou de rigole. Cette méthode est plus élégante par rapport à celle du siphon. Son installation est toutefois plus onéreuse.

À propos de la colonne de douche, il existe divers modèles design et élégants mis en vente sur le commerce. On vous conseille à travers ce blog maison de privilégier les éléments encastrés. De ce fait, la logique d’épuration des douches à l’italienne sera respectée.

Sachez également qu’il est absolument inapproprié de placer une colonne de douche d’hydromassage dans ce type de douche. Si vous persistiez à le faire, l’évacuation risquera d’être insuffisante.

Les travaux à faire pour la réalisation de la douche à l’italienne

Il faut mettre en place le système d’évacuation des eaux avant l’installation du receveur. Pour cela, aménagez l’espace qui va accueillir le siphon dans le sol. Par la suite, vous devrez relier le siphon au système d’écoulement des eaux.

Cette méthode dépend complètement du type de siphon. Pour poser le receveur, il faut mettre du ciment colle sur sa surface. Mettez ensuite le receveur encollé dans le bac destiné à le recevoir. La colle doit être tassée de manière homogène. De ce fait, il est nécessaire d’appuyer sur toute la surface. Vous devrez vous munir d’un niveau à bulle pour assurer l’horizontalité de votre pose.

Sachez que l’étanchéité est un point primordial dans le cadre d’une réalisation d’une douche à l’italienne. Il faudra ainsi garantir que la douche ainsi que les murs aient un bon niveau d’étanchéité.

Couvrez ainsi les bords du receveur avec un joint silicone. Utilisez de la colle à carrelage pour pouvoir encoller ses contours. Il ne suffira plus qu’à mettre les bandes sur ces derniers. N’oubliez pas également de recouvrir le ou les côtés du receveur en contact avec le mur.

Au cas où vous ne disposeriez pas de la colle à carrelage, les bandes étanches adhésives sont une solution très adéquate. Elles sont plus pratiques que les bandes étanches simples.

Après avoir accompli toutes ces étapes, votre receveur n’attend plus qu’à être carrelé. Il faut alors l’enduire d’un mortier colle à l’aide d’une taloche crantée.

Après cela, placez votre carrelage ou votre mosaïque. Il est nécessaire de placer une par une les dalles si vous avez choisi de la mosaïque. Vous devez ensuite attendre pendant 24 heures.

C’est la durée nécessaire pour que la colle sèche. Vous pouvez ensuite entamer la réalisation des joints. Munissez-vous d’une spatule pour étaler le joint.

Une fois ces créneaux bien remplis de joint, lissez-le avec la raclette en caoutchouc. Vous pouvez laver les carreaux avec une éponge humide et les essuyer ensuite avec du chiffon.

Pour terminer, installez la colonne de douche. C’est la tâche la plus simple. Il s’agit simplement de faire quelques travaux de visserie.

À noter que l’installation d’une douche à l’italienne réclame de la justesse et du savoir-faire. En effet, tournez-vous vers un professionnel si vous ne vous sentez pas à la hauteur.

Les matériaux recommandés pour une douche à l’italienne

Lors de la réalisation d’une douche à l’italienne, vous devez choisir un carrelage antidérapant pour assurer votre sécurité dans la salle de bains. Vous pouvez aussi opter pour des dalles en pierre naturelle ou même du béton ciré pour un look moderne et sophistiqué.

N’oubliez pas les accessoires indispensables tels que les robinets et les pommes de douche. Privilégiez des modèles haut de gamme avec des finitions chromées ou en acier inoxydable pour ajouter une touche d’élégance à votre douche à l’italienne.

Vous devez prêter une attention particulière au choix des matériaux lors de la réalisation d’une douche à l’italienne afin d’assurer non seulement sa fonctionnalité mais aussi son esthétique durable dans votre salle de bains.

Les avantages et inconvénients d’une douche à l’italienne par rapport à une douche classique

Lorsqu’il s’agit de choisir entre une douche à l’italienne et une douche classique, pensez à bien peser les avantages et les inconvénients de chaque option. La douche à l’italienne offre certains atouts indéniables qui en font un choix populaire parmi les propriétaires.

La principale force d’une douche à l’italienne réside dans son design épuré et moderne. Effectivement, avec sa surface plane sans rebords ni bacs, elle confère une impression d’espace et apporte une touche contemporaine à votre salle de bains. Ce type de douche peut être personnalisé selon vos goûts grâce au large choix de matériaux disponibles sur le marché.

La facilité d’accès constitue aussi un avantage majeur des douches à l’italienne. Grâce à leur absence de marches ou de rebords, elles sont idéales pour les personnes à mobilité réduite ou les personnes âgées. De plus, elles sont faciles à entretenir et à nettoyer grâce à leur revêtement lisse.

Cependant, il y a aussi quelques inconvénients à prendre en compte avant de choisir une douche à l’italienne. Tout d’abord, l’installation peut être plus complexe et coûteuse, car il est nécessaire de prévoir une étanchéité parfaite pour éviter les fuites d’eau. De plus, l’absence de bac de douche peut entraîner des problèmes d’écoulement si le sol n’est pas correctement incliné.