Comment protéger une table basse ?

140

Pour beaucoup, prendre soin de votre table en bois est plus un puzzle qu’un simple geste. Alors que la plupart bénéficieront d’une protection naturelle pour préserver la beauté du bois (laque, huile, cire d’huile), cela ne signifie pas que votre table de temps en temps n’a pas le droit d’être un peu jeune. Bien au contraire ! Ce sont ces petits gestes que vous avez pour eux qui les rendront plus beaux au fil des ans. Mais comment cela fonctionne-t-il ? Leçon numéro 1 : lisez cet article.

A lire en complément : Pourquoi ça coule dans ma cheminée ?

Nettoyage quotidien, tâches ou entretien occasionnel … Voici les gestes qui feront de vous un expert en table dorloter !

Lire également : Quel degraissant pour carrosserie ?

NOTE BENE

L’environnement dans lequel votre table prend vieaffecte son état . A savoir : Le Les rayons du soleil , par exemple, peuvent décolorer le bois de votre table. Ce dernier est également sensible au chauffage et à la chaleur . À la suite du chauffage, le séchoir à air, qui peut se déformer ou casser le bois massif. Si nécessaire, vous pouvez placer un humidificateur d’air dans la pièce. Par conséquent, il est nécessaire de prendre soin de l’exposition de votre table au soleil, la température ambiante et penser à l’utilisation de personnes subordonnées !

LEÇON #1 : NETTOYAGE QUOTIDIEN

Tout d’abord, vous devez vous familiariser avec la finition appliquée par l’ artisan (si ce n’est pas déjà le cas). Ce dernier, comme déjà expliqué, a des propriétés protectrices.

La laque  : étui Le plus commun, il fournit une protection optimale pour votre table sans changer la teinte naturelle. Il est appliqué en plusieurs couches pour éviter les taches et les cercles.

Huile : Le bois pénètre profondément dans le bois, le protégeant de l’eau, de l’humidité ou de la poussière. Ils permettent également à une table de pouvoir patiner au fil du temps.

La cire à l’huile : un traitement naturel etécologique  ! À base d’huiles essentielles et de cires, il pénètre profondément dans la table, le protégeant de façon permanente de la poussière et de l’humidité. Il permet également une régénération de surface facile.

Pour cette raison, le premier geste pour nettoyer votre table est très simple . Tout ce dont vous avez besoin est un chiffon humidifiéavec de l’eau chaude ou de la microfibre. Si nécessaire, vous pouvez utiliser le noir ou Ajouter le savon de Marseille .

Nos artisans s’engagent à préserverla nuance naturelle de la table, quel que soit le but. La preuve sur la photo !

LEÇON #2 : JE PRIE MA TABLE ! QUE DOIT -ON FAIRE ?

Deux choses que vous devez savoir : vous devez agir rapidementet éviter les produits chimiques .

Astuces classiques

Pour les tables laquées, nous recommandons un mélange d’huile de lin et d’essence de térébenthine. Une solution naturelle et efficace ! Si votre table est huilée ou cirée, la tache doit se fendre avec une microfibre humidifiée et du savon noir/marseillais. Ne jamais oublier de mettre un chiffon sec après la tâche a été nettoyée.

Si la tâche est vraiment engagée , vous pouvez toujours broyer votre table ! Attention, cette astuce fonctionne sur des bois solides. Option 1 : Votre table est huilée, broie au niveau de la tâche et réapplique l’huile à ce niveau. Option 2  : votre table est vernis, alors vous devez poncer toute la surface du plateau et réappliquer le vernis.

Tri fait maison

Si la tâche résiste, vous pouvez les frotter avec un bouchon en liège . Cette technique est encore plus efficace si votre table est cirée ! Si la cire de bougie coulait sur votre table, réchauffez-la doucement dans le sèche-cheveux, puis essuyez-la avec du papier absorbant.

Le cas des rayures

Huilé ou laqué, la première étape consiste à appliquer de l’huile de soin à cette dernière, telle que l’ huile de lin. Pour les tables laquées ou huilées en bois massif, vous pouvez poncer la surface avec des rayures profondes avec du papier de verre (grain 500). Pour les tables placées, vous pouvez remplir la fissure à l’aide d’une cire dure.

LEÇON #3 : UN JEUNE COUP À L’OCCASION

Les tables ont également l’air neuves de temps en temps. Laque, huile, cire d’huile… il est important de les réappliquer à une certaine fréquence, selon la façon dont vous utilisez votre table.

Fais attention ! Chaque artisan utilise une huile ou un vernis différent. Par conséquent, la fréquence de maintenance peut varier d’une table à l’ autre ! N’oubliez pas d’ouvrir l’onglet Terminé et maintenance » dans chaque fiche produit pour plus d’informations.

Le vernis : vous n’avez plus besoin d’appliquer du vernis. L’avantage de cette finition est qu’elle est conçue pour une longue durée de vie ! Cependant, comme mentionné ci-dessus, chaque artisan a son produit « Chouchou ». Cette règle n’est pas exhaustive. Par exemple, le vernis que nos artisans appliquent à nos essentiels nécessite un spray rafraîchissant chaque année, en fonction de l’utilisation de votre table.

Huile : appliquer tous les6 mois à un an , selon l’utilisation de la table. Avant d’appliquer, poncer la table avec une éponge abrasive, toujours dans le sens des fibres de bois. Retirez la poussière avec une microfibre. Ensuite, appliquez l’huile avec une brosse et faites cuire pendant 15 à 20 minutes Laissez-le sécher. Enfin, essuyez l’excès.

Cire à huile : Appliquer tous les3 à 5 ans selon la table. Si nécessaire, vous pouvez préalablement poncer votre table avec du papier de verre (grain 500). Ensuite, appliquez la cire d’huile avec une brosse, laissez sécher pendant 20 minutes et essuyez l’excès.

LEÇON BONUS : UNE MAINTENANCE DE LA CARTE… À VOS PIEDS !

Pour les pieds revêtus de poudre Il est facile à utiliser : vous aurez besoin d’une microfibre, de l’eau propre et d’un nettoyant pH neutre . Pour les pieds en acier inoxydable : l’eau savonneuse suffit tout à fait. Soyez prudent, évitez les éponges abrasives ou les produits chimiques trop (eau de Javel, détergents alcalins, etc.).

Maintenant, vous avez toutes les clés dans le Main pour prendre soin de votre table. A vous de jouer !