Comment isoler une façade par l’extérieur ?

41

L’isolation extérieure est un des travaux pour optimiser le confort thermique de l’habitat. C’est aussi une excellente solution pour économiser les factures d’énergies. En effet, elle peut résoudre 25 % des pertes de chaleur de votre maison. Il existe plusieurs techniques que l’on peut appliquer pour isoler une façade extérieure. Il y a aussi des choix sur le type d’isolation à utiliser. Découvrez-les dans cet article.

Les différents types d’isolant

L’isolation de façade peut se faire de différentes manières. Il faut alors être plus sélectif. Vous trouverez des couleurs et formes variées pouvant répondre à vos besoins sur le site de Thermie France.

A lire en complément : Tout savoir sur le film adhésif miroir sans tain

Par ailleurs, ces formes d’isolation extérieure peuvent appartenir à 3 catégories d’isolants :

  • Les isolants naturels ont l’avantage d’être écologiques et économiques, mais sont plus sensibles à l’humidité.
  • Les isolants minéraux qui garantissent une bonne qualité d’isolation, mais ont une durée de vie plus limitée.
  • Les isolants synthétiques qui sont plus résistants et performants, mais qui peuvent impacter négativement l’écologie.

L’isolation de façade extérieure avec enduit

La technique sous enduit est la plus utilisée pour une isolation extérieure. Elle consiste à poser des panneaux isolants rigides à l’extérieur puis à recouvrir ces derniers d’enduits afin de garantir l’étanchéité de la façade. Les panneaux sont souvent en PSE ou polystyrène expansé. Toutefois, si la maison est en pierre, on préfère plutôt les isolants naturels avant de les couvrir d’un enduit minéral respirant. C’est ce qu’on appelle un isolant ouvert.

A lire également : L'enduit de façade, votre allié pour une rénovation durable

Dans tous les cas, l’isolation de façade extérieure avec enduit exige que chaque pose soit réalisée dans des conditions météorologiques favorables, soit au moins 0 °C. Mais il faut noter que le traitement de certains détails architecturaux spécifiques de votre logement peut être compliqué avec cette technique.

L’isolation extérieure sous bardage

L’isolation extérieure sous bardage consiste à ajouter une ossature supplémentaire à la façade et à fixer un bardage dessus. Ce qui permet l’insertion d’un isolant. Selon les besoins, vous pouvez demander une ou deux couches d’isolants. Cette deuxième couche est une option pour se protéger de la pluie.

Si l’ossature est fixée par chevrons, on l’intercale avec l’isolant et les ponts thermiques vont être au niveau de ces fixateurs. Et dans le cas où l’ossature est fixée avec des pattes d’équerre, on va insérer l’isolant sous les chevrons et utiliser des fixations métalliques pour les ponts thermiques. Vous pouvez choisir entre les différents types de bardage : en composite, en terre cuite, en métal, en PVC ou en pierre.

Cette technique d’isolation de façade a l’avantage d’offrir une excellente protection contre les intempéries. Cependant, les travaux sont plus importants que les autres modes d’isolation extérieure. Ce qui signifie que le prix est aussi plus élevé, mais tout dépend des matériaux à utiliser.

L’isolation de façade double mur

L’isolation de façade double mur vise à créer un second mur : il faut créer un mur extérieur autour de la maison à isoler. C’est entre ces deux murs que l’isolant va être posé de manière mécanique ou en utilisant de la colle. Le mur intérieur va servir de porteur, et le mur extérieur sera le parement. Ces murs sont ensuite rassemblés via des systèmes d’ancrage.

Dans le cas où le mur extérieur est peu perméable, il est recommandé de prévoir une lame d’air entre lui et l’isolant. Ce qui permet une meilleure évacuation de la condensation.

Il y a aussi la technique de vêture. Cela consiste à utiliser un parement et un panneau isolant. Tous les deux sont fixés sur le mur qui sera solidarisé avec l’isolant.

Quand et pourquoi faire une isolation extérieure ?

L’isolation de façade extérieure est une solution si la maison n’est pas dotée d’un mur creux ou ne peut tout simplement pas être isolée de l’intérieur.

L’isolation extérieure est avantageuse sur de nombreux points. Puisque vous aurez moins de perte d’énergie, vous gagnerez en confort à l’intérieur. En effet, il y aura moins de changement de températures. Et ce qui dit gains d’énergie dit aussi économie sur les factures.

Par ailleurs, vous donnez une nouvelle vie à votre façade tout en la protégeant. De plus, elle réduit considérablement les problèmes d’humidité puisque la ventilation est optimisée. Sans oublier que l’isolation extérieure apporte également une bonne isolation sonore. Vous entendrez moins de bruit provenant de l’extérieur.

En comparaison avec l’isolation intérieure, elle ne demande pas assez de place puisqu’il n’est pas nécessaire de tenir compte de son épaisseur.