Les bâtiments modulaires : une solution écologique pour l’industrie de la construction

663

De nos jours, il est difficile de fermer les yeux sur les changements climatiques. Ceux-ci nous obligent à faire les bons choix, notamment à privilégier les solutions éco-responsables. Avez-vous déjà entendu parler des bâtiments modulaires ? On peut les présenter comme une solution écologique pour la construction.

Un bâtiment modulaire, kesako ?

L’adjectif « modulaire » sous-entend déjà que c’est un bâtiment différent d’une construction traditionnelle. On peut définir un bâtiment modulaire comme un bâtiment qui a été construit hors site et qui est monté avec des modules préfabriqués. Ces derniers sont constitués à partir de matériaux durables de qualité en usine dans le respect des normes en vigueur. À la sortie de l’usine, on n’a pas encore vraiment de bâtiment modulaire, mais plutôt un bâtiment sous forme de conteneurs proposés par des constructeurs professionnels de bâtiments modulaires. Ce sont ces derniers qui vont être envoyés sur le lieu de construction.

Les modules sont alors assemblés et empilés pour donner une construction temporaire, permanente ou complémentaire. On peut tout de même avoir des constructions modulaires monobloc. Le mode de construction et le mode d’assemblage nous permettent entre autres de dire qu’il s’agit d’une construction respectant la nature.

Le bâtiment modulaire, une solution écologique ?

La plupart des acteurs du secteur du BTP ne sont pas vraiment soucieux de l’environnement. Cependant, la construction modulaire nous permet de les voir autrement, car ce type de construction est plus respectueux de l’environnement de par le fait que :

  • Elle préserve le sol : lors de l’installation de la construction modulaire sur le site, on n’a pas à faire des dalles ou des fondations lourdes. Ainsi, en cas de démobilisation, la restauration du site se fait plus facilement,
  • C’est une construction non polluante ou plutôt moins polluante : comme la préconstruction ne se fait pas sur le site, le bâtiment modulaire n’occasionne aucune pollution sonore. Lors de sa mise en place, on utilise moins les engins et les véhicules lourds, ce qui limite aussi la pollution de l’air. Nous ne l’avons pas évoqué dans la définition de la construction modulaire, mais pour ce type de construction, on n’a recours ni au sable, ni au ciment, ni au gravier, ni à l’eau, ce qui présente un impact positif sur l’environnement et une alternative écologique. On peut alors exécuter un chantier zéro déchet,
  • Pour la construction, on utilise des matériaux durables : en construction modulaire, on utilise du bois, du PVC, de l’acier, du verre et de l’alu. Côté matériau, il n’y a pas de grande différence avec la construction traditionnelle, car pour un bâtiment modulaire, on peut aussi utiliser de la pierre et du béton. Cependant, on privilégie les matériaux de grande qualité en usine de construction. Précisons également qu’après la mise en place de ce bâtiment, on peut le démonter et le remonter, ce qui limite la nécessité de matières premières et la quantité d’énergie dépensée pour avoir une nouvelle construction.

Mis à part ces avantages écologiques, la construction modulaire peut également vous convaincre sur d’autres aspects comme la qualité et l’esthétisme de la construction, le coût moins élevé et la rapidité de la construction.