Conseils pour construire une maison éco-énergétique !

44

L’efficacité énergétique n’est pas seulement un mot à la mode ; elle devrait être un facteur clé dans la construction de toute maison. Il est possible d’avoir un espace de vie plus confortable et plus efficace avec la touche d’éléments de design simples. Les coûts de l’énergie augmentent et augmenteront dans les décennies à venir. Eh bien, avec des plans intégrés, les propriétaires d’immeubles peuvent économiser beaucoup sur la durée de vie des constructions terminées. Voici des conseils pour construire des maisons éconergétiques. 

Il existe de nombreuses mesures d’efficacité énergétique que l’on peut prendre en considération lors de la conception d’un bâtiment. La plupart d’entre eux sont susceptibles d’augmenter le coût initial, mais la plupart des gouvernements sont prêts à offrir des incitations pour améliorer le ROI. Les économies réalisées sur la durée de vie d’un bâtiment dépassent de loin l’investissement initial dans la plupart des cas.

A lire également : Quels sont les conseils indispensables pour la rénovation de votre salle de bains ?

Soyez les premiers

La consommation d’énergie est, bien sûr, importante pour la conception initiale de chaque maison éco-énergétique. Pour surfer sur la vague, il faut faire partie des premiers à le faire.

Il est important de reconnaître d’emblée qu’il peut être plus coûteux de modifier les plans à un stade ultérieur. Habituellement, les services d’urbanisme des autorités locales exigent que le plan ou la conception en matière d’efficacité énergétique fasse partie de la demande soumise.

A lire en complément : Que faut-il prendre en compte avant l'achat d'une maison à rénover !

Orientez-vous

La première considération pour les maisons éco-énergétiques devrait toujours être l’emplacement et l’orientation du bâtiment. Vous devriez essayer de maximiser l’utilisation des gains solaires passifs tout en réduisant les gains de chaleur pendant les mois d’été. De simples changements de direction et de conception peuvent faire une grande différence pour profiter du soleil d’été sans surchauffer la maison. Un bon contrôle de la conception du gain solaire passif aide à réduire les charges de chauffage en hiver et les charges de refroidissement en été.

Plantez des arbres

L’aménagement paysager autour du bâtiment peut également jouer un rôle majeur dans l’efficacité énergétique. La plantation d’arbres à feuilles caduques sur les côtés ouest et sud (selon votre emplacement géographique bien sûr) peut aider à fournir de l’ombre pour le bâtiment pendant les mois d’été. D’autre part, en automne, les arbres perdent leurs auvents et permettent au soleil d’hiver de chauffer passivement votre maison.

Priorisez le vitrage

L’adoption de châssis à faible valeur U et de vitrages à faible émissivité (Low-E) adaptés au climat et à la direction est un autre facteur critique de conception. Il convient que souligner que les endroits les plus élevés bénéficient de bons rayons UV toute l’année, à l’exception des hivers froids. De ce fait, le vitrage proposé pour tout site devrait tenir compte du niveau de confort des occupants à l’achèvement des travaux.

L’étanchéité à l’air

L’étanchéité à l’air ou les fuites d’air ont un impact énorme sur l’efficacité énergétique de tout bâtiment. Les maisons éco-énergétiques devraient être munies de joints, de seuils, de conduits, de portes et d’évents bien scellés. Cela réduira considérablement les coûts de chauffage du bâtiment final. “Construisez bien, ventilez bien” est un bon adage à suivre. De toute évidence, certaines zones nécessitent une ventilation mécanique, comme les pièces humides, les cuisines, etc. Les systèmes de ventilation sont devenus très sophistiqués et comprennent souvent une technologie de récupération de chaleur. 

La récupération de chaleur

La récupération de chaleur devrait faire partie intégrante de la conception de toutes les maisons éconergétiques. Comme nous l’avons mentionné précédemment, il existe un nombre excessif de technologies pour les systèmes de ventilation. Bien que le fait qu’ils puissent maintenant peaufiner l’efficacité énergétique de votre maison soit une technologie relativement nouvelle pour le marché intérieur. Des technologies comme la récupération de la chaleur des gaz de combustion ou les systèmes de récupération de la chaleur des eaux usées peuvent permettre de réaliser des économies supplémentaires.

La conception du chauffage

Les coûts de chauffage ont tendance à représenter au moins 50 % des factures d’énergie d’une maison. Le choix du système de chauffage le plus efficace est un facteur de conception essentiel qui aura une incidence sur les coûts d’exploitation du bâtiment pendant toute sa durée de vie. 

Un autre point important à considérer devrait être l’ajout de commandes comme des thermostats, des compensateurs de température, etc., pour assurer un contrôle autonome de l’installation de chauffage. Des systèmes de contrôle plus sophistiqués, les systèmes de gestion des bâtiments, peuvent gérer activement les horaires de chauffage du bâtiment.

Que la lumière soit

La conception de l’éclairage est un autre facteur clé pour améliorer l’efficacité énergétique de votre maison. Bien que l’éclairage fluorescent soit excellent, les LED seront la technologie du futur pour l’éclairage.  La technologie a parcouru un long chemin au cours de la dernière décennie et vous permettra d’économiser des centaines d’euros (ou n’importe quelle devise) sur une période de 10 à 20 ans avant de devoir la remplacer. Force est de constater que les LED sont l’un des retours sur investissement les plus rapides et peuvent s’adapter à la plupart des luminaires existants. 

Comptez les pertes

Traditionnellement, l’eau chaude était produite ou stockée dans une bouteille ou un réservoir. L’eau chaude représente environ 15 à 20 % de la plupart des factures d’énergie domestique. 

Lors de la conception de votre système d’eau chaude sanitaire, vous devriez sérieusement considérer les systèmes de technologie de l’eau sans réservoir tels que les chaudières combinées. De toute évidence, la taille de la maison, le nombre d’occupants et les besoins en eau chaude de la maison finale dicteront en fin de compte la conception. 

Une série de chaudières combinées au lieu d’un grand réservoir de stockage devrait fournir le volume et le débit d’alimentation nécessaires dans la plupart des situations. Des coûts de ventilation et d’installation supplémentaires seraient engagés, mais cette méthode de fourniture d’eau chaude instantanée élimine à long terme les pertes de chaleur dues à l’accumulation ou à la stagnation.

Propulsé par le soleil

Avec la hausse constante des coûts de l’énergie, ils ne semblent pas près de baisser. La possibilité de produire votre propre électricité ou de compléter un système de chauffage ou de production d’eau chaude à l’aide de systèmes photovoltaïques ou solaires thermiques est un bon point à prendre en compte dans la conception d’un système. Dans la plupart des cas, vous pouvez vendre votre surplus d’électricité au réseau. Cependant, les futurs systèmes technologiques devraient également vous permettre de stocker votre propre énergie. 

Il n’est pas facile de calculer le rendement du capital investi à mesure que le marché évolue, mais c’est un fait que les coûts énergétiques augmentent. Il en va de même pour le coût des installations solaires et vos économies de coûts. L’applicabilité de cette technologie dépend évidemment de la latitude et la taille, la conception et l’orientation du système peuvent ne pas être flexibles. 

Voyez de près l’isolation

Pour concevoir une maison éco-énergétique, il est impératif de réduire les pertes de chaleur des éléments de construction comme les murs et les planchers. Une bonne conception de ces composants composites minimise la valeur U et la valeur R, ce qui procure un avantage passif et durable aux coûts de vie des bâtiments. Il existe de nombreux systèmes et matériaux éconergétiques, tels que les coffrages isolés pour béton, les constructions de murs plus épais et les isolants de toit. De plus, la mousse soufflée est également une solution reconnue et viable. 

Il est plus facile de concevoir un bâtiment bien isolé, bien éclairé, correctement orienté et bien chauffé que de tenter de l’améliorer rétroactivement. Une bonne prise en compte du climat et de la géographie locale, ainsi que l’ajout de stratégies d’ombrage passif, seront bénéfiques à long terme pour votre maison de rêve. L’efficacité énergétique devrait toujours être une considération clé pour toute équipe de conception d’un bâtiment, quel qu’il soit. 

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!