Comment procéder auprès de votre assurance après un incendie ?

97

Votre appartement ou votre logement a subi les dommages d’un incendie dévastateur ? Un tel sinistre est souvent imprévisible et ses origines sont peu connues. Si vous avez souscrit un contrat d’assurance habitation, vous n’avez rien à craindre pour vos biens perdus. Seulement, il faut mener des démarches auprès de votre assureur pour obtenir un dédommagement pour vos biens détruits par le feu.

Rassemblez tous vos documents importants

Quelles que soient les précautions que vous pouvez prendre, il n’est pas évident d’éviter la survenue d’un incendie. À ce jour, il n’existe pas de statistiques détaillées sur les origines de ce sinistre. Nul ne connaît avec exactitude ce qui provoque un feu dans un appartement. Lorsqu’un incendie survient, il ne brûle pas toujours tout sur son passage.

A voir aussi : Comment se débarrasser de la moisissure sur les murs ?

Vous pouvez donc récupérer quelques documents importants qui ont résisté aux flammes. Si vous en trouvez, ayez le réflexe de les rassembler et de les conserver en lieu sûr. En effet, ils pourront servir de preuves pour justifier la survenue d’un incendie. Notez que certains documents peuvent être compliqués à reconstituer.

Contactez votre compagnie d’assurance dès que possible

Après avoir rassemblé les pièces importantes, vous devez ensuite contacter votre compagnie d’assurance. En effet, dès la survenue du sinistre, vous disposez d’un délai de 5 jours ouvrés pour le déclarer à votre assureur. Essayez de conserver toutes les preuves qui peuvent témoigner du fait que vous avez subi un tel dommage. Par ailleurs, vous pouvez cliquer ici pour souscrire une assurance habitation si vous ne l’avez pas encore fait, mais que vous souhaitez sécuriser vos biens.

A découvrir également : Rénovation énergétique et aides financières : les infos-clés à retenir en 2022

souscrire assurance habitation incendie

Une fois que vous contactez la compagnie d’assurance avec toutes les pièces à conviction, vous devez désormais attendre que votre assureur prenne une décision concernant votre cas. Surtout, veillez à respecter les instructions qui vous seront données. Au préalable, vous devez constituer un dossier qui se compose de plusieurs pièces :

  • la déclaration détaillée de l’incendie qui relate les circonstances, l’origine ou encore les conséquences,
  • la description des dommages subis par les biens mobiliers et immobiliers,
  • les pièces justificatives de la valeur des biens endommagés, etc.

Outre ces documents, vous devez pouvoir mettre à disposition de votre compagnie d’assurance tout autre élément nécessaire qui prouve la survenue de l’incendie.

Dressez une liste de tout ce qui a été endommagé dans l’incendie

Pour ne rien oublier des éléments que le feu a emportés sur son passage, vous devez faire une liste complète. Tous les objets que vous avez perdus dans l’incendie, vous devez vous en souvenir et les énumérer un par un. Veillez à mentionner de façon détaillée tout ce qui a été endommagé par les flammes. Pour les éléments encore visibles et récupérables, pensez à les photographier en guise de preuve.

Vous pouvez commencer par les meubles, le matériel ainsi que les marchandises dont vous disposez chez vous. Il s’agit par exemple du salon, de la salle à manger, des appareils électroménagers, des accessoires, des outils, entre autres. La liste peut bien évidemment être plus longue.

S’il existe des pans de mur touchés par les flammes, vous devez le signaler. Si le feu a endommagé la peinture, la toiture, le revêtement de sol, le carrelage, vous devez le mentionner également. Des systèmes de plomberie à l’électricité, en passant par le gaz et le chauffage, vous devez citer tout ce qui a subi les dommages liés à l’incendie.