Comment entretenir sa piscine ?

13

Avoir une piscine permet de profiter pleinement de l’été. Mais cela rime également avec la nécessité d’un entretien régulier afin qu’elle ne devienne pas une contrainte. En effet, la piscine est exposée quotidiennement à des éléments polluants comme les poussières, les feuilles, etc. Sans oublier les bactéries et cheveux que peuvent laisser les utilisateurs. Dans cet article, vous trouverez les différentes étapes à suivre pour entretenir correctement votre piscine.

Le traitement de l’eau

Le traitement de l’eau en matière d’entretien piscine comprend plusieurs éléments. Tout est basé sur le pH de l’eau, notamment le niveau d’acidité ou de basique de la piscine. S’il est entre 0 et 6, l’eau est dite acide et si le pH est entre 8 et 14, l’eau est dite basique. En général, un pH aux alentours 7,4 est considéré comme l’idéal. Mais beaucoup d’autres facteurs peuvent influencer le bon Ph pour votre piscine. On cite la concentration en calcaire (TH) et les produits utilisés (comme le chlore).

A lire également : Quel est le prix d’un abri de piscine et de son installation ?

Ainsi, vous pouvez réguler le pH avec le chlore. Ce produit peut être en pastille, en liquide ou granulé. L’idéal est de l’utiliser avec un régulateur automatique de pH pour qu’il n’influence pas l’acidité de l’eau. Mais vous pouvez aussi réaliser de l’électrolyse au sel, c’est-à-dire transformer le sel en chlore. Ce procédé est moins cher sur le long terme, mais peut-être plus sensible aux changements de pH comparé au chlore.

Sinon, vous pouvez aussi utiliser du brome qui influence moins le pH de l’eau. Cependant, il est plus sensible aux différences de températures. Ce qui signifie que l’utilisation est plus complexe.

Lire également : Abri de piscine : pourquoi et comment choisir ?

La filtration de la piscine

La mise en place d’un système de filtration est incontournable pour assurer la qualité de l’eau en favorisant sa régénération. En fait, la filtration permet d’évacuer les saletés visibles afin que l’eau ne vire pas au vert.

Le système de filtration est équipé d’une pompe et d’un filtre qui vont éliminer les impuretés dans la piscine. En fait, la pompe va aspirer l’eau du bassin pour l’envoyer vers le filtre qui va simplement filtrer les débris. L’eau sera ensuite renvoyée dans le bassin. La filtration se programme par horloge avec une durée à respecter. La durée de filtration recommandée est entre 8 et 12 heures, mais pour être plus précis, elle doit être faite à la moitié de la température. En hiver, il faut prévoir la filtration vers 5 h du matin afin d’éviter le gel, sauf si vous disposez d’un abri piscine.

À noter que la filtration n’élimine pas les parasites microscopiques, les algues, les bactéries ou les champignons. C’est pourquoi le traitement de l’eau est indispensable.

Les différents nettoyages nécessaires

Pour le maintien d’une bonne hygiène et d’un niveau de sécurité optimal, une piscine doit être nettoyée tous les jours. D’autres nettoyages hebdomadaires sont aussi nécessaires.

Le nettoyage quotidien

Le nettoyage quotidien vous permet de préserver l’état de votre équipement. Dans cette optique, si vous n’avez pas d’abri piscine, il est recommandé de la recouvrir d’une bâche quand elle n’est pas utilisée. Cela limitera l’entrée des débris dans l’eau.

Le nettoyage par épuisette est indispensable si vous n’avez pas un système de filtration. C’est un cas fréquent pour les piscines hors sol.

Il faut aussi vérifier quotidiennement le niveau de l’eau pour ne pas provoquer un désamorçage de la pompe qui pourrait nuire au moteur. Idéalement, l’eau doit être à la moitié des skimmers.

Le nettoyage hebdomadaire

Chaque semaine, il faut nettoyer la ligne d’eau avec un gel dédié à cet effet ou d’une éponge spéciale. Si elle est très encrassée, il faudra rehausser le niveau d’eau et faire du chlore choc. Il faut également penser à passer un aspirateur ou un robot de piscine.

La vérification de taux de chlore avec des bandelettes ou à l’aide d’une trousse d’analyse d’eau de piscine est nécessaire si vous n’avez pas un système de traitement automatique ou d’un régulateur dédié à cet effet. De même pour le pH, si vous n’avez d’un régulateur automatique, il faut le vérifier chaque semaine.

Par ailleurs, il faut faire un contre lavage de votre filtre à sable et de votre filtre à cartouche par semaine. Sans oublier de vider la chaussette filtrante du skimmer et de la pompe si elle est encombrée.