Quelles solutions pour produire l’électricité chez soi ?

1453
électricité

Avoir une autonomie énergétique est le désir de nombreux foyers. Les raisons évoquées sont multiples. Pour y arriver, faut-il encore savoir comment faire. De la connaissance des matériaux au choix le plus adapté, chaque détail est important. Découvrez des solutions pour produire de l’électricité chez vous.

Les panneaux solaires

Devenus rapidement très populaires, ils permettent de produire de l’électricité chez soi. Grâce aux rayons solaires, ils fournissent du courant dans votre habitation. Ils doivent être installés avec la bonne inclinaison sur une toiture bien exposée au soleil. Avec un bon rendement, vous pourrez encore revendre le surplus d’énergie. Ce choix peut vous générer des revenus sur une période d’environ 20 ans.

A lire aussi : Projets innovants et réussis de maisons en carton à travers le monde

Écologique, un panneau de 1 m² pourra produire environ 100 kWh par an. Il vous faudra compter entre 10 000 et 13 000 euros pour avoir des panneaux de 3 kWc, entre 16 000 et 19 000 euros pour 6 kWc et entre 25 000 et 35 000 euros permettant d’avoir 9 kWc de puissance.

L’éolienne domestique

L’éolienne domestique pourrait être la meilleure option pour les maisons bien exposées au vent. Étant destinée à un usage domestique, sa hauteur est réduite ainsi que sa puissance de production. Son fonctionnement occasionne un peu de bruit, ce qui peut être source de conflits avec le voisinage. Ce choix sera optimal si votre maison est un peu isolée.

A découvrir également : Comment se débarrasser de la mérule grâce à l'eau de javel

Vous en trouverez de puissances variantes entre 100 W et 36 KW. Le coût de cette solution peut être compris entre 10 000 et 15 000 euros. En y ajoutant les frais d’installation, le montant total peut aller à près de 40 000 euros.

L’énergie hydroélectrique

Votre maison est loin du centre-ville et au bord d’une rivière ? Si oui, vous êtes au bon endroit. Les courants d’eau entraînent le mouvement d’une turbine incluse dans le dispositif. C’est celle-ci qui va permettre la production électrique. Le principal avantage de ce système est qu’il fonctionne 24h/24 tant que le mécanisme est bien en place.

Avec une puissance moyenne de 1 500 watts, l’appareil pour une installation hydroélectrique vous fera débourser en moyenne 3 500 euros. Pour les divers accessoires, prévoyez entre 1000 et 2 000 euros.

Le biogaz

C’est la solution qui convient le mieux aux fermes et les habitations avec une production importante de déchets. Les déchets organiques prélevés seront versés dans une cuve de l’équipement. La fermentation qui s’en suivra va produire du méthane pour alimenter un groupe électrogène. L’installation n’est pas envahissante, mais ne vous offre pas une réelle autonomie.

Avec vos déchets, produisez jusqu’à 5 000 kWh sur une année. Pour l’avoir, vous devez tout de même prévoir 24 000 euros.

L’éco générateur

L’éco générateur fonctionne au gaz de la chaudière. Il est donc lié au réseau de gaz naturel. En plus de produire de l’électricité, il permet de chauffer votre maison. Il est bien indiqué pour les logements dont la consommation est très importante. Sa puissance thermique peut atteindre 6 000 W pour induire 1 000 W de puissance électrique. Vous aurez à dépenser entre 10 000 et 20 000 euros.

La cogénération : produire de l’électricité et de la chaleur simultanément

La cogénération est une technique qui permet de produire simultanément de l’électricité et de la chaleur à partir d’une seule source d’énergie. Elle utilise des moteurs thermiques, comme les turbines à gaz ou les moteurs diesel, pour générer de l’électricité et récupère la chaleur produite par le processus comme énergie utile. Cette solution peut ainsi atteindre un rendement global très intéressant pouvant aller jusqu’à 90 %, contre seulement 30 % en moyenne pour une centrale électrique classique.

Pour installer un système de cogénération chez soi, il faut prévoir entre 15 000 et 25 000 euros. Le coût va dépendre du type d’installation choisi et des caractéristiques propres au logement où elle sera installée. Il faudra prendre en compte le prix du carburant nécessaire pour faire fonctionner l’installation.

Il existe différentes options selon vos besoins : micro-cogénération (pour les habitations individuelles), mini-cogénération (bâtiments collectifs) ou trigénération (production combinée d’électricité, chauffage et climatisation). La cogénération est particulièrement adaptée aux bâtiments ayant des besoins importants en chauffage tels que les hôpitaux ou les immeubles résidentiels mais peut représenter aussi une option avantageuse pour certains ménages.

Si vous souhaitez produire votre propre électricité tout en réduisant votre facture énergétique globale ainsi que votre empreinte environnementale, plusieurs solutions s’offrent à vous : panneaux solaires photovoltaïques ou thermiques, éolienne domestique, éco générateur ou encore cogénération. Il faut bien étudier chaque option en fonction de vos besoins et contraintes pour faire le choix le plus adapté à votre situation personnelle.

Les piles à combustible : une solution innovante pour une production d’énergie propre et efficace

Les piles à combustible sont une technologie innovante qui permet de produire de l’électricité à partir d’hydrogène et d’oxygène, sans émission de gaz à effet de serre. Le principe est simple : les molécules d’hydrogène sont dissociées en protons et électrons, ces derniers étant ensuite utilisés pour générer un courant électrique.

Il existe différents types de piles à combustible, mais la plus courante est la pile PEMFC (Proton Exchange Membrane Fuel Cell). Cette dernière se présente sous forme d’un petit boîtier qui peut être installé chez soi pour produire de l’électricité.

L’avantage des piles à combustible réside dans leur rendement très élevé pouvant aller jusqu’à 60 %, contre seulement 30 % en moyenne pour une centrale électrique classique. Elles ne nécessitent pas beaucoup d’espace et peuvent être installées n’importe où dans votre maison.

Il faut noter que le coût initial reste très élevé, entre 10 000 € et 20 000 € selon les modèles disponibles sur le marché. L’utilisation des piles nécessite un approvisionnement régulier en hydrogène, ce qui implique des coûts supplémentaires ainsi qu’une installation spécifique avec des équipements adaptés comme une chaudière ou un compresseur.

Bien que cette solution soit prometteuse sur le plan environnemental grâce au fait qu’elle ne produit aucune pollution ni aucun déchet toxique, toutefois, elle pose encore aujourd’hui quelques inquiétudes quant aux moyens de production de l’énergie nécessaire à la dissociation des molécules d’hydrogène et à son transport.

Les piles à combustible représentent une solution innovante pour produire de l’électricité chez soi tout en respectant l’environnement. Leur coût élevé et leur spécificité technique peuvent constituer un frein pour certains ménages. Il faut bien étudier chaque option avant de faire le choix qui convient le mieux à ses besoins et contraintes personnelles.