Pompe à chaleur : rentabilité et économies d’énergie pour 100m2

198
Pompe à chaleur : rentabilité et économies d'énergie pour 100m2

En France, la consommation moyenne d’une pompe à chaleur se situe entre 35 kWh et 51 kWh en moyenne annuelle par m2 de surface pour le chauffage d’une maison de 100 m2. Cela représente une facture d’électricité entre 500 euros et 850 euros par an. Une telle consommation correspond à 40 % environ d’économie par rapport à un système de chauffage classique.

Dans la pratique, la consommation d’une pompe à chaleur va dépendre de plusieurs facteurs dont notamment le climat, le type d’isolation et le nombre d’occupants. Plus de détails sur la rentabilité et les économies d’énergie d’une pompe à chaleur.

A lire également : Comment avoir une cuisine haut de gamme ?

Quelle est la pompe de chaleur la plus adaptée à votre maison ?

Il faut savoir qu’il existe plusieurs types de pompe à chaleur et il est important de choisir celle la plus adaptée à votre maison afin de pouvoir faire le maximum d’économie d’énergie.

Dans le cas où votre maison possède un circuit de chauffage central, il serait avantageux d’un point de vue économique d’opter pour une pompe à chaleur air-eau.

A voir aussi : Comment optimiser son potager ?

Dans le cas où votre logement ne dispose pas d’un système de chauffage central, alors la pompe à chaleur air-air sera celle la plus adaptée.

Pour une maison située dans une zone très froide, vous gagnerez à opter pour une pompe à chaleur géothermique pour une meilleure rentabilité.

De façon générale et pour faire de bonnes économies d’énergie, une habitation d’une surface de 100 m2 doit être équipée d’une pompe à chaleur d’une puissance minimale de 4 kW.

Quels sont les paramètres qui font varier la consommation d’une pompe à chaleur ?

La consommation d’une pompe à chaleur va varier en fonction de sa dimension, de sa puissance, de son rendement et des conditions climatiques du logement.

Dimensionnement de la pompe

Pompe à chaleur : rentabilité et économies d'énergie pour 100m2

Pour une meilleure rentabilité de votre pompe à chaleur et par conséquent la réalisation des économies substantielles d’énergie, il est important de bien dimensionner la pompe. Un surdimensionnement va entraîner une surconsommation et une usure prématurée de l’appareil tandis qu’un sous-dimensionnement va exposer votre logement à des températures en-dessous des normes recommandées.

La puissance de la pompe

La puissance doit être choisie en tenant compte de la consommation du logement et également de sa surface.

Le rendement de la pompe

En général, le rendement moyen (COP) de la majorité des pompes est au minimum de 4. Dans la pratique, plus le COP de la pompe est élevé, plus son rendement est meilleur et moindre est sa consommation en énergie électrique.

Le climat

Naturellement, une pompe à chaleur sera moins performante si le climat est froid. Elle aura par conséquent besoin de plus de puissance.

Comment simuler la consommation d’une pompe à chaleur ?

La consommation d’une pompe à chaleur va dépendre de sa puissance, de son rendement effectif et de son rythme de fonctionnement.

Par exemple pour un logement dans la ville de Paris, avec 100 m2 de surface et 3m de plafond, une puissance de chauffe de  8kW, un SCOP de 4 et 1700 h d’utilisation par an. La consommation de la pompe de chaleur sera d’environ 3400 kWh, soit environ 592 euros de facture.