L’isolation industrielle des tuyaux est nécessaire

2196

Cette technique qui se nomme aussi le calorifugeage consiste à isoler les canalisations d’eau chaude ou les installations de chauffage afin d’éviter toutes les déperditions de chaleur et réduire la consommation d’énergie. Cette technique s’adresse aussi bien à un particulier qu’aux installations industrielles. Si vous cliquez ici, vous aurez des indications précises concernant ce procédé.

Pourquoi avoir recours à cette méthode ?

Pour une usine, l’isolation phonique, énergétique des infrastructures et leur étanchéité à l’air et à l’eau pour des raisons de sécurité et de qualité sont aujourd’hui une priorité. Une tuyauterie sans isolation revient à laisser les fenêtres ouvertes alors que les radiateurs sont allumés. De plus, la production d’eau chaude se fait généralement dans les locaux non chauffés comme dans les maisons françaises. En manque d’isolation des tuyauteries, l’eau chaude peut perdre jusqu’à % des calories. Réaliser un calorifugeage représente un investissement sur le long terme afin de stimuler la performance énergétique et réduire les coûts. D’autant plus que cette installation reste très peu onéreuse.

A lire également : Quel couvreur professionnel choisir pour la réparation et l’entretien de sa toiture ?

Pour quel type d’industrie ?

Il est fortement conseillé à toute industrie quelque soit son activité de procéder à l’isolation de la tuyauterie. Du secteur de la pétrochimie à celui de l’agroalimentaire, l’entreprise a vraiment tout à y gagner. De plus ce type de travaux garantit la protection du personnel qui travaille à proximité de ces installations. À l’heure du réchauffement climatique, nombreuses sont les sociétés qui aujourd’hui s’engagent dans la démarche écologique et responsable. Dans la voie du développement durable, améliorer sa performance thermique représente un geste à fort impact. Les dépenses énergétiques en entreprise représentent chaque année des sommes conséquentes. 

Le calorifugeage est donc un excellent moyen de réduire les coûts, d’éviter les déperditions de chaleur et de faire des économies d’énergie. Comme les particuliers, les entreprises peuvent aussi s’engager dans ce genre de travaux de rénovation, c’est un vrai enjeu, une priorité pour sauver la planète.

A lire en complément : Le pouvoir d’achat des francais en baisse : les entreprises trouvent des solutions

Les différents matériaux d’isolation disponibles sur le marché

Pour isoler la tuyauterie industrielle, différents types de matériaux d’isolation sont disponibles sur le marché. Les choix sont nombreux et adaptés à divers usages.

Le premier matériau utilisé est la laine minérale qui est souvent choisie pour sa capacité à résister aux hautes températures. Elle peut être sous forme de rouleaux ou en panneaux rigides. La laine minérale a une très bonne performance thermique, mais son inconvénient principal reste qu’elle ne doit pas être mouillée, car elle perd toute efficacité.

Le polystyrène extrudé (XPS), quant à lui, permet une grande variété d’utilisations grâce à ses propriétés mécaniques et thermiques intéressantes, ainsi que sa légèreté et son étanchéité. Il est aussi facilement recyclable, ce qui en fait un produit écologique.

L’urée-formaldéhyde ou UF est aussi un isolant couramment utilisé dans les industries alimentaires grâce à ses propriétés antibactériennes naturelles : il garantit une sécurité alimentaire optimale.

Les avantages économiques et environnementaux de l’isolation industrielle des tuyaux

Isoler les tuyaux industriels peut avoir des avantages économiques et environnementaux considérables. L’isolation permet de réduire considérablement les perturbations thermiques, ce qui entraîne une réduction des coûts énergétiques. Des études ont montré que jusqu’à 20 % de la consommation d’énergie peut être économisée par l’utilisation de matériaux isolants adéquats.

En protégeant les tuyaux contre la condensation et la corrosion, l’isolation préserve leur durée de vie. Les entreprises peuvent ainsi faire des économies sur le remplacement fréquent des composants endommagés. Lorsque cela est combiné à une maintenance régulière du système de tuyauterie, cela permet aussi d’améliorer la sécurité globale du site industriel.

L’un des avantages environnementaux majeurs liés à l’isolation industrielle est sa contribution à la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES). Grâce aux économies réalisées sur la consommation d’énergie fossile utilisée pour le chauffage ou le refroidissement du fluide transporté dans les tuyaux isolés, ces derniers contribuent significativement à limiter l’impact environnemental.

Certains matériaux sont désormais fabriqués avec un processus respectueux de l’environnement. Par exemple, il existe aujourd’hui sur le marché une gamme croissante d’isolants écologiques fabriqués à partir de matériaux naturels, tels que la laine de chanvre ou encore le coton recyclé. Ces produits sont non toxiques et facilement biodégradables.

En somme, l’isolation industrielle des tuyaux présente des avantages économiques et environnementaux significatifs. En plus d’améliorer l’efficacité énergétique et la durée de vie des installations industrielles, elle apporte une contribution importante à la lutte contre les changements climatiques. Les entreprises qui adoptent cette pratique s’engagent dans une démarche responsable envers leur activité et leurs impacts sur l’environnement.